My Time at Sandrock

My Time at Sandrock – Un RPG mignon et reposant

Après le succès de My Time at Portia, Pathea, les développeurs sont revenus en mai dernier avec My Time at Sandrock. Le jeu est encore en early access et on vous le rappelle en permanence avec une petite phrase en haut de votre écran “la version alpha en cours de développement n’est pas représentative de la phase finale du jeu”, comme si les développeurs devaient se justifier. Pour tout vous dire, pour un jeu qui est en phase alpha, c’est un très bon boulot, le jeu est fluide, il n’y a pas de bug à outrance. Partons donc à la découverte de Duneroc dans ce RPG tout mignon.

My Time at Sandrock : bienvenue à Duneroc

Une fois l’histoire lancée vous devez créer votre personnage, RPG oblige, vous avez une grande diversité pour créer votre personnage. Homme ou femme, vous pouvez modifier tous les traits du visage, que ce soit les yeux en passant par la barbe, les cheveux ou bien le maquillage. Il est vraiment possible de créer des avatars uniques en leur genre. Vous prenez ensuite un train direction Duneroc, une région aride et qui pourrait s’avérer dangereuse. Le constructeur de cette ville part à la retraite, vous êtes ici pour le remplacer.

Un constructeur, c’est une personne qui, grâce à ses capacités de bricoleur, construira ce dont les différentes guildes ont besoin. Celui-ci peut aussi aider les habitants à titre personnel. Vous prenez donc la relève, vous ne serez pas seul, car une jeune femme du nom de Mi-an vous accompagnera dans votre aventure. Arrivée un peu plus tôt que vous, c’est, elle aussi, une constructrice. 

bienvenue a duneroc

Bienvenue a Duneroc

C’est en construisant que l’on devient constructeur 

Vous l’avez compris, vous n’êtes pas ici pour les vacances, vous allez devoir travailler pour vous faire une place au sein de cette ville. Avant de courir, il faut savoir marcher et avant de construire, il faut savoir récolter. Pour remplir un contrat de construction, la tâche sera ainsi répartie en deux phases, la phase de récolte et celle de construction.

Tous et toutes à vos pioches ! 

Pour récolter des éléments, vous avez deux outils à votre disposition, la hache et le marteau-pioche. La hache vous permet de récupérer des matières peu résistantes comme des plantes ou des arbres. Le marteau-pioche, quant à lui un peu plus bourrin, sert à extraire les matériaux les plus lourds comme la pierre ou le métal. Vous commencez votre partie avec des outils de base, sachez qu’il est possible et même recommandé de les améliorer.

Effectivement, en vous baladant autour de votre atelier, vous trouverez diverses sources de ressource que vous ne pourrez pas miner, car votre outil n’a pas le niveau requis. En améliorant ce dernier, vous pourrez donc miner plus de ressources et surtout récolter des éléments plus rares.

Attention, récolter n’est pas de tout repos, justement vous avez une barre d’énergie, chaque action de récolte vous fait dépenser des points de cette barre. Une fois celle-ci vidée vous ne pouvez plus miner, cependant vous pouvez continuer de vous déplacer et de continuer vos petites affaires. Pour remplir la barre d’énergie, vous pouvez manger ou bien aller vous coucher, une bonne nuit de sommeil remplira votre barre entière. Attention, plus vous vous couchez tard, moins vous récupérez de l’énergie. 

minage

Bonjour, je voudrais un ascenseur !

Après avoir récolté tout ce qu’il vous faut, vous pouvez passer à la phase de construction, enfin presque. Car oui, il ne suffit pas de récolter pour construire, mais il faut récolter pour construire. C’est-à-dire que certains éléments auront besoin par exemple d’une barre de cuivre.

Un tel objet ne se récolte pas dans la nature, vous devez donc le fabriquer. Avant de passer à la construction propre en elle-même du contrat que vous avez accepté, vous devrez fabriquer divers éléments. Pour ce faire, vous avez divers moyens pour mettre au point divers objets, le four, l’établi ou encore le recycleur. Tous trois vous permettent de fabriquer des objets.  

Une fois que vous avez réussi à récolter et à fabriquer tout ce qu’il vous faut, vous pouvez vous rendre à votre poste d’assemblage afin de construire l’objet souhaité. 

Vous pouvez ensuite valider votre contrat auprès de la personne qui vous a demandé de réaliser l’objet. Pour la première mission, un certain Rocky vous demandera de construire un ascenseur pour descendre dans les mines. En réalisant la mission, vous gagnerez de l’expérience, de l’argent, votre amitié sera renforcée avec la personne en question, mais aussi vous débloquerez une nouvelle partie de la carte. C’est là toute la subtilité des constructions, certaines vous amèneront toujours un peu plus loin. 

construction

Je serais ta meilleure amie !

Construire c’est sympa, mais il y a beaucoup de choses à découvrir à Duneroc, que ce soit la ville principale ou ses alentours. Vous rencontrerez beaucoup de PNJ, chacun est unique et surtout ils ont tous leurs propres caractères. Certains ont l’air vicieux, d’autres sont assez rustres. Certains sont sûrs d’eux au point d’être insupportables. Chaque personnage a son histoire et un caractère qui lui est propre.

Il est possible de nouer des relations avec tous les personnages, pour ça vous pouvez faire plusieurs choses. Discuter avec eux renforcera légèrement la relation, vous pouvez aussi leur offrir des cadeaux, cela la renforcera un peu. Pour maximiser la relation, vous pouvez réaliser des contrats pour eux. Pour cela, il faudra trouver les contrats dans les comptoirs de guilde. 

relations

Relations

Un petit monde à explorer

My Time at Sandrock vous propose donc un monde aride dans lequel vous baladez. Duneroc vous fera penser aux petites villes que l’on voit dans les westerns. Vous pouvez vous balader sur le sable chaud et rencontrer toutes sortes de créatures, certaines seront hostiles d’autres amicales. Désert, canyon, ranch, grotte, mine, ce monde vous fera découvrir divers endroits.

Cependant, je le trouve un peu petit pour un monde ouvert. Ceci dit, le jeu est en version alpha. C’est certain qu’ils ne vont pas nous proposer tout l’univers qu’ils nous offriront à la sortie. 

Vous pouvez accomplir diverses activités : miner et construire sont forcément les bases du jeu, mais vous pouvez aussi vous battre contre des bestioles ou bien vous adonner à la pêche.

carte

Carte

Cartoon et “feel good”

Au niveau des graphismes le jeu est plutôt sympa, celui-ci est très coloré bien que la trame se déroule dans un endroit désertique. La patte graphique très cartoonesque est agréable à regarder. Le jeu est plutôt beau, celui-ci devient un peu laid quand on s’approche des bordures de la carte. C’est tout à fait normal, le jeu n’est pas encore fini.

Côté musique, Claude Ruelle le compositeur a fait un travail merveilleux. Compositeur des musiques de My Time at Portia, il revient sur ce nouvel épisode avec des musiques très feel good, très douces. On se surprend plusieurs fois à fermer les yeux pour simplement écouter les douces mélodies de ce compositeur Londonien.

The YouTube ID of m-HypcSPhwg is invalid.

My Time at Sandrock: une version alpha réussie

Pour un jeu en alpha, c’est une franche réussite ! My Time at Sandrock fait honneur à son petit frère. La musique, les graphismes, un gameplay simple à prendre en main, un jeu plutôt original, on a hâte de découvrir ce que donnera le jeu une fois terminé et de continuer notre aventure de constructeur à Duneroc. 

Retrouvez ce jeu au meilleur prix chez notre partenaire, GoCleCD.fr

Tags

Partagez sur

Vous aimerez sûrement ces articles...

Réactions sur l\'article “My Time at Sandrock - Un RPG mignon et reposant”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *