Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups ! Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups !
Nourriture virtuelle

Nourriture virtuelle deviendra une réalité

Partagez sur

Après l’arrivée de la réalité virtuelle dans votre salon, la réalité virtuelle vous invite à la découvrir sur vos papilles. La nourriture virtuelle a été présentée par des chercheurs japonais lors de l’ACM User Interface Software and Technology Symposium (UIST).

Bien que ceci ne soit encore qu’un projet, cela devrait être intégré dans les casques de réalité virtuelle. En plus d’une immersion totale, le gameplay devrait être fabuleux.

Réalisme nourriture virtuelle

 

Nourriture virtuelle : invitation à une dégustation proche du réel

Vous rêviez sans doute de pouvoir vous baffrer sans en subir les conséquences. Et maintenant, ceci va être chose possible, avec la nourriture virtuelle. Par quelle “magie” cela est-il possible ?

Pour déjà avoir un avant-goût de la sensation de cette dégustation virtuelle lors d’un repas présent dans le jeu, je vous invite à fermer les yeux.  Imaginez les odeurs de votre plat préféré ! Cette odeur suffit à vous faire saliver. Là ce n’est que votre imaginaire. Mettez vous alors en situation de jeu. Le personnage que vous êtes, est face à un repas qui sent horriblement bon.

Grâce à la technologie actuelle, vous aurez ainsi la sensation de manger, de humer et visualiser la consistance du plat et même de le mâcher. Les goûts salé et sucré seront présents et ce tout en ayant la bouche vide.

Comment cela est-il possible ? L’imitation du goût et la sensation d’avoir de la nourriture en bouche sont possibles grâce à l’électronique. Le goût des plats et des boissons sont élaborés par des ingénieurs grâce à un simulateur numérique.

Dans quelle mesure aurez-vous cette sensation ? C’est grâce à une plateforme d’éléments thermoélectriques, que tout ceci est possible. Par effet de chauffe ou de refroidissement sur le bout de la langue, c’est les neurones thermosensibles, qui affectent les perceptions de goût, qui sont stimulées.  Ces sensations sont induites par l’électronique.
Cependant, comment imiter la mastication ? Des ingénieurs de l’Université de Tokyo travaillent sur un appareil électrique pour reproduire la sensation de mastication.

Il sera alors nécessaire pour un casque de réalité virtuelle de s’approprier ces deux technologies (imitation du goût et de la mastication). Cette possibilité repose sur un système Electric Food Texture développé par Arinobu Niijima et Takefumi Ogawa. Des électrodes seront posées sur le muscle masséter et non sur la bouche. Elles offriront une sensation de dureté ou de mollesse lors de la mastication. Ceci repose sur le Feedback haptique (retour tactile). Une fréquence importante du muscle induit une texture dure de nourriture. Une texture élastique repose, quant à elle, sur une pulsation longue. Un petit exemple parlant pour tous : vous aurez la sensation de mâcher du chewing-gum.

La sensation de goût virtuel deviendrait-elle le 6ème sens ?

Nourriture virtuelle : une réussite pas seulement dans le jeu vidéo

Cet essai a été un succès relatif auprès de la moitié des participants lors de l’UIST. Par contre, des réglages restent à faire. En effet, avec une température de 35°C, un goût d’épices est présent dans la bouche. Par contre, à 18°C, ce serait un petit goût de menthe qui  dominerait.

La sucette numérique a été créée par Nimesha Ranasinghe de l’Université Nationale de Singapour susceptible de reproduire différents goûts. De plus, la sensation de goût salé ou amer a été intensifiée avec une cuillère munie d’électrodes. Pour autant, la sensation de goût sucré n’est encore au point. Ranasinghe et Ellen Yi-Luen Do ont travaillé sur la simulation thermique, où l’imitation du goût sucré provient des changements de température.

Outre la possibilité de manger à outrance virtuellement, cette technologie pourrait permettre à toute personne victime d’allergies ou suivant un régime spécifique de manger tout ce qui lui fait envie.

Nourriture virtuelle : quelles déviances possibles ?

Par contre, la nourriture virtuelle pourrait engendrer une modification de la texture réelle de la nourriture. Quand Ranasinghe mange un cookie virtuel, il rapporte qu’il a eu l’impression de manger un ours en gélatine (“texture plus dure et élastique”).

A court terme, ce projet vise à rendre les gens heureux, “à réduire les prises de sodium pour personnes âgées” grâce aux cuillères munies d’électrodes. En vieillissant, le goût prononcé des aliments est préféré par les personnes âgées. En salant davantage les plats, cela provoque une pression sanguine trop élevée.

Quelles sont alors les conséquences de cette bonne action à terme, si un produit consommé virtuellement a un goût différent du produit réel  ?

Cela pourrait-il s’apparenter aux nouveaux plats comme le burger au steak sans viande ? Où les plats à base de poisson sans une once de chair ? Le lait de soja rend possible ces tromperies gustatives. Comme la baie du miracle, permet de donner un goût sucré à notre repas. Que va-t’il advenir de nos aliments préférés avec de tels procédés ?

Et vous, comment souhaitez-vous consommer ?

N’hésitez pas à venir partager vos impressions, sensations et/ou avis?

Enregistrer

Tags

Partagez sur

Vous aimerez sûrement ces articles...

Une réaction sur l\'article “Nourriture virtuelle deviendra une réalité”

  1. Dibela dit :

    Ouah, je demande à essayer car j’ai vraiment du mal à croire que cela soit possible !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *