Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups ! Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups !
BRUTAL RAGE - Alaune

BRUTAL RAGE – Un hommage aux beat’em up qui manque d’impact

En juin 2019 sortait 2URVIVE, premier jeu du studio 2BAD GAMES. Ce 22 avril 2020, c’est au tour de BRUTAL RAGE de nous montrer les compétences de Tony De Lucia. Comme nous l’a dit ce dernier dans l’interview qu’il nous a accordé, ce second jeu n’a “rien à voir” avec son prédécesseur sur ses inspirations. BRUTAL RAGE est “une lettre d’amour à tous les beat’em up des années 80/90”.

 

L’histoire d’un policier piégé

Vous êtes un officier de police envoyé sur une mission simple, des coups de feu ont été signalés dans un entrepôt, à vous d’aller enquêter dessus.

Mais comme toute mission simple ne l’est pas au final, arrivé au fond de l’entrepôt, vous trouvez un corps criblé de balles. Un homme au BRUTAL RAGE - egoutsvisage brûlé et masqué survient : à l’aide d’un gaz, vous tombez inconscient. Vous êtes accusé d’assassinat de l’homme à terre car celui-ci aurait été tué avec votre arme de service. Le deuxième épisode commence donc en prison, où vous aurez la “joie” de croiser les personnes que vous avez arrêtées durant votre carrière.

BRUTAL RAGE raconte donc l’histoire d’un policier qui a été piégé et qui tente de retrouver le responsable pour se venger.

 

Un gameplay simple et efficace

BRUTAL RAGE - MetroBRUTAL RAGE est un beat’em up à l’inspiration évidente, Streets of Rage. Il se joue assez simplement sans être facile. Une touche pour frapper au poing, une autre pour le pied, une touche pour attraper un ennemi, une pour sauter, une pour attraper les objets au sol et les lancer et une dernière pour activer la Rage. Cette dernière est une barre qui, une fois remplie et activée, enragera votre personnage et lui permettra d’éliminer, pendant un court instant, vos ennemis d’un seul coup. Si le jeu ne révolutionne pas le genre, il a le mérite d’avoir réussi à en garder l’essentiel.

Le jeu se divise, à l’image de 2URVIVE, en plusieurs épisodes qui représentent les différents niveaux. BRUTAL RAGE possède plusieurs niveaux de difficulté, Facile, Normal et Difficile. En mode Normal, vous aurez sept vies, ou crédits, pour finir le niveau. En Facile, vous aurez un nombre de vies illimité. Quant au mode Difficile, vous n’aurez que quatre crédits et les ennemis pourront vous mettre K.O. en deux coups. Heureusement, comme l’explique l’entraînement, vous avez la possibilité de trouver de quoi manger et boire dans des tonneaux et caisses, vous faisant regagner de la vie et de la rage.

Une fois le jeu terminé une première fois, vous débloquerez le mode Brutal Club. Ce mode de jeu vous fera combattre des vagues d’ennemis dans trois niveaux de difficulté. Cependant, dans le Brutal Club, si vous êtes K.O., vous perdez la partie et devez recommencer du début.

BRUTAL RAGE est jouable en multijoueur autant pour sa campagne que pour le Brutal Club, à deux. Cependant il m’est impossible d’en dire plus par manque d’un autre joueur et d’une autre manette.

BRUTAL RAGE - Brutal Club

 

La direction artistique et sonore toujours un peu juste mais plus fine

Même si l’on sent de l’amélioration côté graphisme, la direction artistique de BRUTAL RAGE ne lui rend pas service. Quand 2URVIVE avait des sprites vus de dessus de quelques pixels “grossiers”, ce dernier jeu passe à des personnages vus de côté et cette fois-ci animés. Cependant, ces animations manquent un peu d’impact et de feedback. En faire un peu plus aurait rendu le jeu plus nerveux dans le bon sens.

Côté sonore, la musique se fait très discrète, peut-être un peu trop. Avoir une musique un peu plus présente aurait aidé à avoir un jeu avec de meilleures sensations.

 

Un avis positif, toujours avec des encouragements, mais avec retenue

Dans le test de 2URVIVE, nous avions souligné le potentiel de Tony De Lucia. Ce potentiel est toujours présent et on peut voir les améliorations techniques. Les notes négatives données dans ce test de BRUTAL RAGE sont comparables aux retenues qui ont pu être données durant la transition des jeux 2D à la 3D il y a plus de vingt ans maintenant. Ce ne sont pas des points négatifs démontrant une incompétence, mais un manque de maturité dans le format. 

Le jeu reste très agréable à jouer et il démontre que son auteur a su développer ses compétences. Nous attendons de voir ce que donnera son prochain jeu : #KISSHER4ME. En tout cas, les quelques captures disponibles font envie.

Retrouvez ce jeu au meilleur prix chez notre partenaire, GoCleCD.fr

Tags

Partagez sur

Ephrem

Je suis un papa gamer avec plus de 20 ans de bagages vidéo-ludiques et ai envie de partager avec vous ma passion pour les jeux.

Vous aimerez sûrement ces articles...

Réactions sur l\'article “BRUTAL RAGE - Un hommage aux beat’em up qui manque d’impact”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *