ThePlayX3

Forum Member
  • Content count

    12
  • Joined

  • Last visited

About ThePlayX3

  • Rank
    Member
  • Birthday 05/29/1998

Profile Information

  • Gender Homme
  1. Bonsoir à toutes et à tous, il y a quelques jours, la chaîne Youtube des jeux Total Wars a publié une vidéo qui a provoqué dans la communauté de cette célèbre série un grand sentiment de colère. Voici la dite vidéo : Le pire dans la vidéo commence dès le début, le titre n'est même pas explicite et n'évoque pas clairement ce coup bas, ce coup de poignard, cette fumisterie qu'est le DLC Chaos Warriors. Encore une fois, les gamers sont menacés par cet ennemi vicieux qu'est le DLC dès la sortie (Day One DLC), qui est la plupart du temps gratuit et donné à ceux qui ont précommandé le jeu. Et c'est là où ça coince pour la majorité des joueurs. (Très remarquable lorsque l'on prête attention aux pouces rouges et aux commentaires) Voyez-vous, Creative Assembly (mais surtout SEGA) n'en est pas à son premier essai, ils l'ont déjà fait pour Rome II où Sparte (+Athènes et Epire) était débloquée si vous aviez précommandé. Sinon, si vous avez attendu la sortie pour voir si le jeu était bien ou non, il fallait ressortir 7.49€ pour obtenir THIS IS SPARTA Sparte (+Athènes et Epire). En bref, c'est inciter les joueurs au préachat au risque de ne pas aimer le jeu, voire être déçu de ne pas avoir été plus prudent et attendre les avis objectifs. Ou même pire, constater que votre Ordinateur n'est pas assez puissant pour jouer au jeu. Bien que je connaisse qu'un peu l'univers Warhammer, j'en sais suffisamment pour être convaincu que les races du Chaos sont clées à l'univers, et voilà qu'ils les retirent du jeu de base pour inciter les fans à préacheter au risque du dégoût, de la déception, de l'arnaque. Et c'est tout à fait ce que c'est, une arnaque. Puisque les races du Chaos sont, de loin, les races les plus intéressantes et les plus appréciées par les fans de Warhammer. SEGA, Creative Assembly et Games Workshop ont malheureusement pousser le bouchon très loin, trop loin. Ce trailer en à peine 4 jours a remis le débat des DLCs dès la sortie sur la table, quel est votre avis sur le sujet ? Pour ? Contre ? N'hésitez pas à participer au sondage et à en discuter ci-dessous tout en respectant les règles du forum. Pour ma part, je pense que les DLCs sont une bonne chose lorsque bien utilisés ( comme dans les Jeux de Paradox Interactive, où les soldes sont fréquentes), mais qu'il ne faut pas rester les bras croisés en tant que communauté Gamer lorsqu'il y a de tels abus. Donnez votre avis ici, mais aussi sur Youtube : vous pouvez disliker la vidéo, commenter pour exprimer votre opinion, et faites passer le mot. Merci d'avoir lu ce sujet jusqu'au bout, j'y ai partagé mon opinion et en aucun cas celle de tout le forum jeu.video, vous pouvez avoir le votre alors n'hésitez pas à le partager dans la discussion, je retourne désormais à Medieval II en espérant que SEGA réfléchira bien cette fois.
  2. Apprendre le HTML avec Muse! #4

    Bon tuto ! Pratique pour ceux qui débutent
  3. Présentation de Corodima

    Bienvenue sur le Forum Corodima ! Content de te retrouver ici !
  4. Sur YouTube, vous faites vos vidéos, bien. Mais vous voulez évidemment qu'elles soient regardées n'est-ce pas ? La Publicité est un enjeu crucial pour votre chaîne, du simple bouche-à-oreille aux partenariats. Il y a plusieurs méthodes pour se faire connaître, à condition de se méfier des conséquences. "ALé VOAR MA CHENE STPPPP" -Un Youtuber Désespéré. En effet, rien n'est plus énervant pour un youtuber, tout comme ses abonnés, de voir un gugus crier dans les commentaires d'aller voir sa chaîne. Évitez absolument ça. Pouces Rouges, commentaires haineux, tout ceci peut venir d'une publicité mal orchestrée. Un parfait exemple pour vous montrer ce qu'il ne faut pas faire (il a tout de même dit merci) : Poster sur Jeuxvideo.com (désolé mais c'est vrai surtout en ce moment ) ÉCRIRE LE TITRE COMME CA !!!!!!!!!!! (Les "!" sont en supplément dans votre menu) Ne pas présenter la chaîne en détail. Écrire mal. Ne pas savoir ce que l'on dit. (Est-ce qu'il sait ce que veut dire Kawaii ?) Dire que l'on a pas assez de vues. (Donc indirectement mendier des vues/abonnés) Bon, on peut au moins lui attribuer le mérite d'avoir un minimum bien écrit. Mais un commentaire comme ça sur Youtube va tomber dans l'oubli aussi facilement que le gagnant d'une télé-réalité. Oui, je critique que faut-il faire alors ? Et bien c'est très simple, inversez ce qu'il ne faut pas faire. (sauf le 6 que je remplacerais par "Apporter de l'Originalité à sa chaîne." Voilà, grâce à ce topic je vous ai vacciné contre l'échec en publicité, c'est dur mais on digère assez bien et vous irez plus loin avec votre chaîne si vous évitez de telles erreurs. C'était ThePlayX3 et Salut à Tous !
  5. Chaine YouTube AtKins PvP

    Salutations AtKins ! Minecraft étant un jeu ayant connu une grande popularité, des milliers de vidéos existent déjà à ce propos. De mon point de vue de Youtuber, je te recommande vivement de trouver un concept original sur quoi porter ta chaîne ! Minecraft ici n'est pas le problème, il s'agit juste d'originalité à trouver pour tes vidéos. Rien ne t'empêche évidemment de trouver ce nouveau concept sur un autre jeu.
  6. Les Femmes dans les jeux de Grande Stratégie.

    Surtout avec l'intérêt de Séduction !
  7. Oyez oyez ! Aujourd'hui, un topic spécial ne touchant pas un jeu de la section mais plusieurs, puisque nous parlerons des femmes dans les jeux de Grande Stratégie. A la fois leur présence virtuelle dans les jeux et ce que les développeurs font pour respecter ce genre qui n'a pas toujours été bien considéré dans l'Histoire mais qui cependant est d'une importance cruciale. Tout d'abord, dans Europa Universalis IV, les rares personnages que vous rencontrerez seront vos conseillers. Auparavant, avant la journée mondiale de la Femme 2015, seulement des conseillers hommes étaient disponibles. Mais c'était pour Paradox une manière de célébrer cette journée, le 8 mars 2015, de sortir un DLC Gratuit nommé "Women in History" permettant de voir apparaitre des conseillères, quoique rarement. (Par cohérence Historique) [align=left][align=center] [/align] Le jeu se déroulant surtout dans un cadre de nations, au niveau des personnages, cela s'arrête à peu près là, sauf pour les souverains. Voici une petite liste d'exemples de souverains féminins avec qui vous pouvez commencer la partie : Isabelle de Trastemara ( Castille, 11/12/1475 - 26/11/1504 ) Jane/Jeanne (Au secours !) Grey ( Angleterre, 10/07/1553 - 19/07/1553 ) Mary Tudor ( Angleterre, 19/07/1553 - 17/11/1558 ) Élisabeth Tudor ( Angleterre, 17/11/1558 - 24/03/1603 ) Dans Victoria II et Hearts of Iron III, les seuls personnages visibles sont les généraux et amiraux. (Ce sont tous des hommes.) Crusader Kings II est là où la féminité peut s'exprimer, malgré un contexte très Moyen-Âgeux, il y a moyen de jouer des femmes, et surtout, les favoriser. Dans le jeu de base, vous pouvez abolir la succession Agnatico-Cognatique (Préférence pour les hommes lors de la succession) et établir une succession Cognatique Absolue (Homme et Femme au même niveau) si vous remplissez ces conditions : Les Basques seront très heureux de voir cette exception dans l'Histoire ! Quant aux Cathares, dommage que cette hérésie catholique ne soit pas devenue majoritaire, puisqu'ils prônaient le fait que l'esprit soit sans genre, qu'il ne s'applique qu'au corps physique. Ils prônaient donc l'égalité Homme-Femme. Après si vous voulez faire un royaume de type Amazone, rien ne vous empêche d'installer des mods vous permettant d'établir une succession Enatique-Cognatique (de l'anglais Enatic-Cognatic, Enatique n'existe apparemment pas dans la langue Française). C'est donc une succession où les héritières passeront avant les héritiers. Pour les extrêmes il y a aussi Enatique, où aucun homme ne pourra jamais hériter. Mais c'est un sujet pour un autre topic ces mods. Aussi, le forum a mâché le travail concernant les femmes que vous pouvez jouer dès le début de la partie elles ont toutes existé et vous pouvez les jouer., alors voici la liste en anglais : Vous l'aurez compris, les femmes ont elles aussi leur place à part entière dans la Grande Stratégie ! J'espère que ce topic vous aura plus, j'accepte toutes les remarques et vous pouvez évidemment discuter du sujet en-dessous. C'était ThePlayX3 et Salut à Tous ! [/align]
  8. Bonjour et bienvenue à tous pour ce nouveau topic de la section Trucs et Astuces où je regroupe les différents topics vous permettant à vous, cher noble, d'être un meilleur souverain sur Crusader Kings II ! Aujourd'hui, nous parlerons donc d'un aspect crucial de la guerre, je dirais même son origine pure. Les Revendications. Parmi les nombreux Casus Bellis du jeu, (c'est-à-dire des raisons pour déclarer une guerre) le plus commun est la revendication d'un comté, d'un duché, ou même d'un Royaume. Cependant, il peut paraître difficile à obtenir pour les joueurs débutants, et pour cause : on vous cache des techniques. Je suis ici pour vous dévoiler toutes les raisons pour lesquelles vous bénéficierez de revendications. I. La perte de territoire et Revendications Fortes et faibles. Il peut arriver qu'une défaite vous fasse perdre des territoires, il est ridicule de vouloir perdre des territoires juste pour obtenir une revendication, mais c'est un excellent mécanisme du jeu pour pouvoir reconquérir vos biens perdus dans cette terrible guerre contre le royaume adverse. Les Revendications accordées seront dites Fortes, elles peuvent être appuyées n'importe quand sur le propriétaire du titre (ou son suzerain si le propriétaire est son vassal). Au contraire, les revendications faibles ne peuvent être appuyées que selon certaines conditions : Le Titre est détenu par une Femme. (Bienvenue au Moyen-Âge) Une Régence est en cours dans le Territoire adverse. Le titre est déjà revendiqué dans une autre guerre. (Donc si une personne avec une revendication forte l'utilise, vous pourrez vous aussi appuyer votre revendication faible durant cette guerre.) Vous êtes 2ème ou 3ème sur la ligne de succession. II. Votre Chancelier, votre meilleur ami pour toujours.http://www.ckiiwiki.com/images/2/2c/Job_fabricate_claims.png Le chancelier sera littéralement dans cette situation votre BFF, il vous aidera à revendiquer des comtés dans le territoire adverse. Vous cliquez sur "Fabriquer des revendications" et l'envoyez dans le comté que vous souhaitez revendiquer. Mais c'est pas tout, il y a un cas particulier. Si vous avez un excellent chancelier (au-dessus de 15 en Diplomatie), vous aurez 30% de chance à chaque revendication fabriquée qu'elle soit pour un Duché au lieu d'un comté. Par ailleurs, si vous avez déjà la revendication du comté, la prochaine revendication portera obligatoirement sur le Duché. Les revendications apportées par le chancelier seront toujours Fortes, mais ne seront pas héritées par votre successeur. III. Héritages & Complots Entrons désormais dans un aspect bien plus intéressant de Crusader Kings II, faisons appel à votre sens d'intrigue. Vous désirez faire des conquêtes réfléchies, mais pas de simples comtés. Non, vous voulez conquérir tout un royaume. Il n'est pas possible cependant d'obtenir ce genre de revendications par le biais du chancelier. Alors plusieurs options s'offrent à vous selon la situation. Une première technique, assez basique en Intrigue, consiste à fabriquer une revendication sur le royaume par le biais d'un complot. En revanche, cela n'est possible que si vous êtes un vassal de ce royaume ET que votre titre fasse partie De Jure du Royaume ainsi que vous ne fassiez pas partie de la même dynastie (pour résumer les conditions). Une fois le complot lancé, vous aurez besoin du maximum de soutien pour espérer fabriquer votre revendication avec succès ! Deux décisions lanceront la tentative de fabrication. Chacune dépend du soutien que vous avez et en conséquence ont des probabilités Succès/Échec différents ! Mais cela paie, puisque cette revendication sera Forte et, cerise sur le gâteau, héritable. Voici une seconde technique qui demande de la patience, mais qui peut largement valoir le coup, si vous souhaitez obtenir n'importe quelle revendication sur un titre existant, même des empires. Cela demande une bonne planification familiale. Votre but est de marier votre héritier à un enfant du détenteur du titre. Le mieux serait l'héritier, mais l'IA ne vous laissera évidemment pas faire. D'autres bons candidats sont le 2ème et le 3ème dans la ligne de succession, ils obtiendront forcément des à la mort de leur géniteur, détenteur du titre. Mais encore une fois, l'IA refusera probablement un mariage aussi risqué pour elle. Les autres enfants ne vous donneront que des revendications faibles, trop situationnelles, il vous faut mieux que ça. Pour remédier au problème, regardez qui des 3 premiers déteste le plus leur père/mère, si la valeur est bien dans le négatif, contre une petite somme d'argent, vous aurez peut être la capacité d'inviter cette personne à votre cour. Une fois chez vous, personne ne pourra contester le mariage. Pour résumer, voici le meilleur scénario possible : Le Roi A de France a 3 enfants, toutes des filles : A1, A2, A3. De plus, la reine ayant atteint la ménopause, les chances de la naissance d'un Fils sont quasi-nulles. Vous êtes le Duc B de Normandie, et, chanceux que vous êtes, l'héritière au trône de France déteste son père, ils ont des personnalités opposés. Avec un petit encouragement financier, vous l'invitez à votre cour et la marier à votre fils-héritier. Vous ne deviendrez pas Roi, votre Fils non plus, mais votre Petit-Fils sera l'Héritier de votre Duché ET du Royaume de France si tout se passe bien. Vous n'aurez même pas à verser le sang pour obtenir le Royaume. Voilà ce qui conclue ce topic sur les revendications. J'espère qu'il servira ! Si vous avez la moindre remarque à faire ou une question à poser. N'hésitez pas à répondre. C'était ThePlayX3 et Salut à Tous !
  9. Youtube : Les Séries Relais

    Bonjour à tous ! Bienvenue pour ce topic particulier où je ne m'attarderai pas sur les mécaniques du jeu. -(quoiqu'un peu tout de même) A la place, je vais vous présenter un concept original de Let's Plays Crusader Kings II sur Youtube :Les Séries Relais. Logo de la version Francophone des Séries Relais [align=left] Brièvement, il s'agit de parties tournées et diffusées sur youtube par de multiples youtubers. Le Principe se base sur un mécanisme du jeu, l'héritage. A la mort de votre personnage, son héritier (la plupart du temps son fils) prend le pouvoir. C'est au moment de la mort du personnage que le Youtuber A arrête sa partie, sauvegarde, fais éventuellement un petit point pour ses viewers, et passe la sauvegarde au Youtuber B pour qu'il puisse jouer l'héritier du Youtuber A. L'origine de ce concept est américaine, la première playlist disponible sur Youtube est celle du youtuber Shenryyr2, où il joue un comte slave poméranien. La sauvegarde a ensuite été passée aux autres youtubers dans un ordre précis : Arumba, Quill18, Kailvin. Voici la première vidéo publiée le 16 juillet 2013. [align=center] [align=left]Le concept a finalement été utilisé une seconde fois par les américains, mais d'autres playlists n'ont pas vu le jour depuis dans ce cercle de youtubers anglophones. Mais parlons donc de la communauté Française ! Le concept a été repris par un groupe de 10 youtubers, dont je fais partie. Nous sommes pour le moment 10 mais acceptons tous les youtubers, qu'importe leur taille ! La première série relais 100% Française, Guinness Island, a commencé le 6 juillet 2015, lancée et organisée par la chaîne Jay's Gaming. Depuis, 4 autres séries ont à leur tour vu le jour. Comment cela fonctionne au sein de ce groupe de 10 youtubers ? Comme dit précédemment, Jay's est le grand manitou du groupe et organise une vaste partie de la structure du concept, nous avons notre propre Drive Google où nous pouvons déposer nos sauvegardes, nos vignettes, ainsi que rendre compte de l'avancement de notre partie et sa diffusion. Contrairement aux séries américaines, la succession est basée sur le volontariat, et non pas sur un ordre précis. Un youtuber intéressé par une série en parle aux autres, et il est ajouté à la liste. Chacun diffuse à son rythme, les youtubers ont ici une grande liberté du moment qu'ils s'en tiennent à diffuser leur partie et procéder à la succession. Voici les 5 séries relais actuelles : [align=center] [align=left]C'est un beau projet que j'admire et dont je prend plaisir à participer (notamment une partie de la série du Danemark). Tous les youtubers présents sont motivés dans leurs séries. Et, puisqu'ils sont différents, une partie peut commencer avec un youtuber très calculateur, et être poursuivie par un qui mettera l'accent sur le RP. Par exemple, si le personnage qu'il joue est Lâche, il évitera de déclarer des guerres offensives. Dans tous les cas, ce sont les youtubers qui voient ! Les 10 youtubers des Séries Relais : Jay's Gaming Xalorian Kodran Folmer TheImperator76 Deglingus Kleacim JeuxStratégie Moi-même Legirac Bubu Jeux Notre groupe a aussi un post sur Reddit, où vous retrouverez la liste des participants et des playlists. Au plaisir de vous avoir fait découvrir ce rebond de la communauté Française de Grande Stratégie, c'était ThePlayX3 et salut à tous ! [/align] [/align] [/align] [/align] [/align]
  10. Présentation d'Europa Universalis IV

    Bonjour à tous ! Bienvenue sur ce nouveau topic où je vous présente un autre jeu de stratégie que j'apprécie, Europa Universalis IV sorti le 13 Août 2013. Contrairement à Crusader Kings II, nous revenons à une forme plus classique des jeux de Grande Stratégie, la gestion d'une Nation. En l’occurrence, vous pouvez choisir n'importe quelle nation entre 1444 et 1821, le jeu se terminant en 1821. Pour bien présenter le jeu, je vais d'abord expliquer l'interface du jeu lorsque vous avez sélectionner votre nation. Ici, j'ai sélectionné la bonne vieille France. http://i.imgur.com/F4y9xXk.jpg En (1), vous avez votre blason, ou du moins pour moi mon countryball (MOD). Vous pouvez cliquer dessus, ce qui fera apparaitre plusieurs menus vous permettant de gérer différents aspects de votre nation comme l'économie, la diplomatie, le commerce, les technologies, etc. (2) Cette icône ouvre l'interface de construction pour vos armées ainsi que d'autres mécanismes du jeu comme le Développement, ou la conversion religieuse, il se présente ainsi, un menu sur la gauche disposant de 8 onglets pour chaque tâches que vous serez amenez à réaliser (recrutement, nationalisation des provinces conquises, conversions culturelles, etc.) : http://i.imgur.com/wYhsmuZ.jpg Vous pouvez voir en (3) vos trois meilleurs amis sur ce jeu, les Points du Monarque, couvrant les domaines administrative, diplomatique et militaire. Vous aurez constamment besoin d'eux, que ce soit pour recruter un général, découvrir une nouvelle technologie, ou nationaliser une province conquise. Vous gagnez ces points mensuellement plus ou moins selon les compétences de votre Roi. (allant de 0 à 6 dans chaque catégorie) Ajoutez-y une augmentation de base de 3 (pour les nations occidentales principalement), vous produirez 3 points pour chaque catégorie si votre roi est un (0/0/0) (une sous-m*rde arrogante) jusqu'à 9 si vous avez un (6/6/6) (un Badass) En (4), vous avez les nutriments et le sang de votre nation, la trésorerie et vos effectifs de réserves (ou manpower), l'un ne peut pas vivre sans l'autre, vous avez besoin d'argent pour recruter et financer vos armées, nécessaires pour empêcher d'être envahis, pillés et martyrisés en cas de conflit ouvert, tandis que le manpower alimente vos armées en hommes à envoyer sur le champ de bataille en plus d'être réduit lors de recrutement de régiments. La Stabilité (5), voilà un aspect primordial, allant de -3 à +3, c'est le facteur qui influence le fonctionnement de votre pays. Une nation stable verra sa puissance commerciale, ses impôts et son contre-espionnage augmenter, tandis que les provinces ne suivant pas votre religion seront plus facile à convertir et le risque de révolte sera réduit. l'inverse s'applique en cas de stabilité négative, avec quelques malus différents, et surtout un sentiment de révolte plus élevé. Le cadre (6) présente 3 autres aspects de votre nation, son prestige (de -100 à 100), la légitimité du souverain (de 0 à 100) et la Projection de Puissance (Montrer à vos rivaux qui est le patron) (allant de 0 à 100), chacun ayant ses propres mécaniques et conséquences. A droite en (7) sont vos envoyés, répartis en 4 (Marchands, Colons, Diplomates, Missionnaires), ils ont chacun leur rôle qu'ils exercent sous vos ordres. Par exemple les colons sont envoyés pour coloniser de nouvelles provinces si elles sont à portée, tandis que les diplomates ont plus polyvalents. (Amélioration des relations, propositions diverses) Ils peuvent aussi servir d'Espions (Soutien de rebelles, fabrication de revendications) En (8) et (9), voici la date vous pouvez cliquer dessus appuyer sur la touche [Espace] pour lancer le temps, qui se déroule ainsi, vous avez 5 vitesses : 1 Jour toutes les 3 secondes 1 jour/s 3 jours/s 5 jours/s Illimité, dépend de la puissance de votre ordinateur. Un mois peut passer en quelques secondes sur les machines les plus puissantes. Nous terminons avec la mini-carte en (10), vous pouvez cliquer dessus pour vous déplacer rapidement à un endroit précis de la carte du Monde. Vous disposez aussi de plusieurs modes de cartes dont voici les plus utiles : Politique Religieuse Saint-Empire Romain Germanique (Si vous jouez en Europe) Technologie (comparez votre technologie à celle de vos voisins) Économie (très utile pour choisir des provinces à conquérir) Voilà, ça suffira pour cet en-cas sur ce géant de la Grande Stratégie pour la Renaissance, n'hésitez pas à poser des questions sur d'autres aspects du jeu qui seront peut-être éclaircis dans d'autres topics ou sur celui-ci.
  11. Bonjour à tous, bienvenue sur ce second topic de Crusader Kings II, aujourd'hui je vais revenir sur les attributs que j'ai évoqué sur mon topic de présentation du jeu. Ainsi, j'avais brièvement expliqué qu'ils étaient répartis en 5 compétences : Diplomatie Martial Intendance Intrigue Érudition 3 Situations. Mon but sur ce topic est de vous aider à choisir selon votre situation quelle compétence vous devriez vous focaliser lors de l'éducation de vos enfants, en particulier de votre héritier. Ce choix est parfois primordial à la survie de votre dynastie et une focalisation bien choisie peut monter votre dynastie vers la gloire. Situation 1 : Vassal mineur (comte, ou duc dans un Empire) Si vous êtes un vassal faible, le meilleur choix est de vous pencher sur la compétence Martial, qui vous aidera à mieux commander vos armées, et augmentera votre capacité de troupes dans vos baronnies. Le bonus augmente de 5% par point de Martial à partir de 10 points. Si vous êtes en dessous de 10, un malus de 5% est appliqué par point de martial en dessous de 10. Le but ici est de vous donner les troupes nécessaires pour conquérir d'autres vassaux mineurs au sein du Royaume, et éventuellement (si vous devenez assez puissant) conquérir le trône si vous ou votre héritier bénéficiez d'une revendication sur le Royaume (par le biais d'un Mariage par exemple) Situation 2 : Souverain Indépendant puissant (Roi ou Empereur) Ici, vous devez à tout prix garder de bonnes relations avec les multiples vassaux de votre territoire. Si votre règne a été fastidieux dans son début, pensez à éduquer votre héritier en vous focalisant sur la Diplomatie, cette compétence est parfaite pour la stabilité des grands royaumes et même leur expansion. En effet, plus vos vassaux seront satisfaits, moins ils comploteront contre vous et vous légueront plus de troupes lorsque vous en aurez besoin. De plus, la compétence Diplomatie augmente le nombre maximum de vassaux que vous pouvez contrôler efficacement dans le royaume et le bonus d'opinion lorsque vous donnez un cadeau. Situation 3 : Souverain Indépendant faible (Petit Royaume, duc et comte) Voilà une situation plus complexe, vous êtes faibles mais ne bénéficiez pas de la protection d'un suzerain. La compétence qui vous est utile ici est l'Intendance, très efficace pour augmenter la taille limite de votre domaine personnel mais aussi pour augmenter vos revenus (2%) par point d'Intendance d’État (C-à-d les Intendances de vous, votre intendant et 1/2 de votre femme combinés). Ce bonus à votre économie vous aidera à économiser pour recruter des Mercenaires en cas de guerre, en plus des troupes que vous contrôlez directement. J'aurais pu évoquer bien d'autres situations où par exemple l'Intrigue aurait été plus pertinent, mais elles sont plus complexes. Il est maintenant temps d'éduquer. Désormais, pour illustrer mon propos, nous allons nous poser dans la Situation 1, je désire éduquer mon héritier pour qu'il devienne un excellent guerrier. La première chose à considérer est les Traits, je devrai donc choisir un tuteur qui possède ainsi quelques traits clés comme : Gentil Tempéré Travailleur Ces traits sont importants, non pas pour donner un bon score martial à mon héritier, mais à faire en sorte que le tuteur ne donne pas une mauvaise éducation en général. Pour le score martial, considérez ces traits si : Courageux (+2 Martial, +10 Opinion des Vassaux) Ambitieux (+2 pour Tous les Attributs) Travailleur (+1 pour Tous les Attributs, +10 Opinion des Vassaux) Brillant Stratège ( +8 Martial, +2 Intendance et Intrigue, +0.5 Vie, -1 Érudition. Nous y reviendrons plus tard) Note : bien que le trait Zélé augmente le martial de 2 points, je le déconseille du moins pour le tuteur puisque cela influence la manière dont il réagit aux approches de votre enfant. En revanche, si votre tuteur n'a pas ce trait mais que votre héritier l'apprend tout de même, c'est un très bon trait pour son martial. (+2 Martial) A propos du trait Brillant Stratège : Il est important de sélectionner ce trait en particulier et non pas les trois autres (), la communauté ayant réalisé une expérience sur l'éducation et ces traits en particulier. Ces Traits uniques (dits Traits d’Éducation) sont acquis lorsque l'enfant atteint la "majorité" à 16 ans. Ainsi, le tableau de statistiques suivant réalisé par le youtuber américain Arumba a été déduit. Ce que vous pouvez en retenir, c'est que votre héritier aura bien plus de chance d'être un Brillant Stratège à 16 ans si il est éduqué par un autre Brillant Stratège que par un Guerrier Malavisé . Et si il a tout de même obtenu Guerrier Malavisé, vous saurez que vous avez la poisse ! Allez ! Je vous laisse désormais vaquer à vos conquêtes et autres assassinats !
  12. Présentation de Crusader Kings II

    Bonjour à tous ! Bienvenue sur la Section Crusader Kings. Je vous présente sur ce topic Crusader Kings II, le plus connu des deux opus. Il s'agit aussi du premier jeu de Grande Stratégie auquel j'ai joué. Le jeu est édité par Paradox Interactive et développé par Paradox Development Studio. Il est sorti 14 Février 2012, où il connait un grand succès. Le jeu ayant aujourd'hui toute une panoplie de DLC, nous supposerons dans cette présentation que nous les avons tous. Je ne présenterai pas l'intégralité des mécaniques du jeu mais insisterai sur un en particulier pour la bonne raison que plusieurs topics seraient nécessaires à l'explication de l'intégralité du jeu. Les Personnages, points centraux du jeu Le jeu se déroule de 769 à 1453, contrairement aux autres jeux du genre, vous ne jouez pas une nation, mais une dynastie possédant un territoire et qui devra évoluer au cours des siècles. Ainsi l'un des concept les plus importants du jeu est celui des personnages, dont nous allons expliquer certains éléments. Je vous présente Ceoflaed, l'impératrice de Britannia durant une de mes parties en 1180. En premier lieu, nous avons les attributs (1), c'est à dire des nombres caractérisant les 5 compétences principales d'un personnage. (Diplomatie, Martial, Intendance, Intrigue, Erudition) Ils sont emmagasinés pendant l'éducation du personnage en tant qu'enfant, les attributs dites "de base" sont hérités aléatoirement du père et de la mère jusqu'à 6 ans (un point par an), par la suite c'est le gardien qui transmet. Les attributs sont aussi modifiées par les traits. Ceoflaed est donc une guerrière remarquable, pourtant dotée d'un certain savoir dans les autres domaines, un bon cocktail pour un empire stable. En (2) nous pouvons voir la religion du personnage (ici une hérésie catholique) ainsi que sa culture (Anglo-Saxon dans notre cas). Chaque religion ayant ses propres mécaniques, mais par dessus tout, il est important d'avoir la même culture et la même religion que ses vassaux, dans le cas contraire, ils ne vous apprécieront pas. Nous avons en (3) la dynastie du personnage ainsi que son blason. Vous pouvez cliquer dessus afin de consulter l'arbre famillial, vous rappeler de vos ancêtres plus tard dans le jeu. Nous pouvons maintenant revenir sur les traits dont j'ai brièvement parlé, ils se situent en (4) et permettent de donner un aspect RP à Crusader Kings II puisqu'ils témoignent de votre personnalité, de certaines expériences passées, ainsi que de l'éducation que vous avez reçu. On y retrouve les sept pêchés ( dont ) ainsi que les sept vertus capitaux (dont ). Notre Impératrice ici présente est une Tacticienne Expérimentée (Trait d'Education martial reçu à 16 ans), une épéiste (/!\Trait venant d'un mod), elle est érudite, arbitraire, colérique, timide, paranoïaque, concupiscente (qui aime bien les plaisirs charnelles de la vie), cynique, et travailleuse. Les traits peuvent influencer les événements qu'elle recoit, les décisions qu'elle prend dans certains événements, et même le joueur si il désire jouer RP. (Ex : un joueur Satisfait(contraire d'ambitieux) partira rarement en guerre, puisque son personnage est content de ce qu'il a déjà) Nous passons ensuite aux Titres et Revendications (5).Les titres sont tous les territoires détenus personnellement par votre personnage et sont ensuite donnés à votre héritier lors de votre mort. Ils sont divisés en rang, du plus bas au plus haut : Baronnie, Comté, Duché, Royaume, Empire. Chaque titre pouvant avoir des lois de successions différentes, les choses peuvent devenir complexes rapidement. Les Revendications sont les titres que votre personnage a un droit dessus et pour lequel il peut déclarer une guerre si le titre est détenu par un autre seigneur indépendant. Les Revendications peuvent être fabriqués par votre Chancelier, il ne peut cependant faire des revendications que sur des comtés, voire sur des duchés si il a une diplomatie supérieure à 15. Une autre méthode est de vous marrier à une des filles d'un seigneur (par exemple la fille ainée du roi de France), votre fils-héritier, puisqu'il est le petit-fils du Roi de France, pourra hériter de la Revendication de sa mère. Lorsque vous jouerez votre héritier, si le Royaume de France est faible, vous pourrez déclarer la guerre pour prendre totalement possession du territoire. Il s'agit d'une méthode d'expansion efficace mais qui demande de la patience, parfois de la chance, ainsi que de la préparation si la cible est plus puissante que vous (économiser pour recruter des mercenaires par exemple). Les icônes présents en (6) désignent la diplomatie du personnage, les personnes contre lesquelles il est en guerre(rouge), en trêve(bleu) ou tout simplement hostile(orange). Vous pouvez être hostile contre un viking, parce qu'il pille vos terres, mais aussi contre un personnage qui revendique le Royaume de France en même temps que vous, vous n'êtes pas en guerre directement contre cette personne, mais vous convoitez le même titre et donc finirez en guerre si l'un des deux s'en empare, autant s'entretuer maintenant ! Enfin, tout à droite, nous avons les statistiques principales de votre territoire (7), le nombre de baronnies directement administrées par vous sur le nombre maximal que vous pouvez administrer (a), le nombre de vassaux sur le nombre maximal de vassaux (, vos troupes actuelles ©, votre trésorerie (d), votre prestige (si votre personnage est un Badass ou non) (e) et votre piété (f). Considérez d'ailleurs que "les vassaux s'intéressent au prestige, l’Église à la piété, et tout le monde s'intéresse à l'or" (une des astuces du jeu). Pour terminer, les différentes icônes entourées donnent des informations sur le présent ou le passé du personnage, le crâne rouge indique qu'il a été tué par quelqu'un et dont l'assassin est connu de tous ( vous pouvez cliquer dessus pour voir qui), le livre indique un enfant qui a été pris en charge par un gardien, l'épée et le Bouclier indiquent un personnage commandant une armée, comme notre Impératrice, elle est belle et bien Badass ! Voilà, après cette présentation "visite-musée" de l'écran personnage, mettons nous un peu dans l'ambiance de joie médiévale. Vous êtes le Roi Sancho de Castille, à la mort de votre père,les royaumes de Léon et de Galice ont aussi été hérités, mais par vos frères. Vous avez tous des revendications sur les autres. Mais pourquoi gaspiller vos hommes quand les musulmans ont déjà tout le sud de l'Espagne à leur merci ? Vous l'aurez compris, une autre méthode d'expansion est l'intrigue et là avec l'exemple le plus parlant. Les Rois d'Espagne en 1066. Aucun de ces rois n'a d'héritier, alors à vous de voir si vous voulez assassiner vos chers frères pour hériter leurs royaumes, et lancer la Reconquista contre les musulmans au sud. Moi je le ferai. Le jeu n'évoque pas forcément des thèmes roses, mais c'est justement ce qui en fait sa force, la véracité du monde médiéval. Crusader Kings II est là où les scénarios les plus dramatiques peuvent se produire, parfois avec quelques touches d'humour, mais rien ne vous empêche d'être l'homme le plus clean d'Europe, soyez honnête, restez fidèle à votre femme... ou déstabilisez votre royaume, mariez votre cousine, ayez plus d'amantes que Henri IV de France et poignardez votre roi qui vous avait nommé maitre-espion en toute confiance, je ne sais pas moi c'est à vous de voir. Éventuellement vous serez empereur et n'aurez pas compris comment une partie pouvait être aussi "wtf" fun !