Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups ! Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups !
celeste jaquette

Celeste – Game Award du jeu indépendant 2018

Celeste Plateforme

Partagez sur

Alors que les Game Awards 2018 viennent de s’achever, un jeu indépendant a su sortir de la mêlée, raflant le titre de jeu indé de l’année et même avec une nomination au titre de jeu de l’année: Celeste.

Celeste est un jeu de plateforme-narratif sorti en début d’année sur toutes les plateformes. Le jeu nous conte l’histoire de Madeline qui s’est fixée comme objectif de gravir le Mont Celeste. Mont qui a pour particularité de nous montrer qui on est et de refléter notre “moi intérieur”. Une aventure qui nous emportera dans les hauteurs à la découverte de la psyché de notre héroïne.

Le jeu est né lors du Summer Game Done Quick 2016 et avait été développé en quelques jours seulement par Matt Thorson, déjà papa de TowerFall Ascension. Une version archaïque (toujours disponible ici) qui revient deux ans plus tard avec un jeu complet et peaufiné.

Le jeu est en 16bit avec des cinématiques basées sur les dialogues et de magnifiques artworks. La bande originale a été composée par Lena Raine dont les morceaux ont été en tête d’écoute tout style confondus lors de la sortie du jeu. Une OST qui reste en tête longtemps même quand on ne joue pas au jeu.

901148

 

Celeste, difficile mais pas impossible

Comme dit précédemment, nous sommes face à un jeu de plateforme pur et dur….et surtout dur. Bien qu’il est à noter la présence d’un mode assisté, Celeste reste un jeu exigeant dans ses mécaniques. Sauter, s’agripper et dasher seront nos seules armes dans les niveaux au level design très soigné où se mêlent réflexion et mécaniques de Die and Retry. Chaque niveau nous introduit à une nouvelle mécanique de gameplay, qui montera crescendo en difficulté. Là où Celeste brille, c’est dans sa courbe d’apprentissage. D’abord nous apprenons, ensuite la mécanique est expérimentée avec d’autres pour enfin terminer dans un final où tout ce qui a été appris est mélangé dans des écrans au challenge corsé. Chaque chapitre regorge aussi de salles optionnelles permettant d’obtenir des fraises (collectibles du jeu, au nombre de 175) ainsi que des salles cachées où l’on pourra trouver des cassettes, permettant de débloquer la face B du level. Ces faces B seront des versions bien plus difficiles permettant de débloquer des cœurs pour progresser dans l’optionnel chapitre 8.

 

08Une narration par le gameplay

Ce qui fait l’originalité de Celeste, c’est sa narration. En effet le jeu contient un sous texte fort abordant des sujets sérieux et difficiles. Outre ses dialogues plus conventionnels, Celeste nous raconte son histoire via son gameplay. Toutes les mécaniques de plateforme peuvent être interprétées par le prisme de l’état émotionnel de Madeline. Rien que le fait d’aller de gauche à droite (et parfois l’inverse) prend un tout autre sens si on prend le point de vue de l’héroïne. Gravir cette montagne fera effet d’une véritable psychanalyse pour notre Madeline et les autres personnages que l’on sera amené à croiser. Un voyage à travers le miroir et la tête de Madeline.

 

Un jeu profondément bienveillant

Au détour d’un temps de chargement vous pourrez croiser différentes cartes postales vous donnant des conseils. Une en particulier aura su résumer à elle seule la philosophie de Celeste: “N’ayez pas honte de votre nombre de mort, ils ne sont que la preuve de votre progression”. Dans l’industrie, les jeux vidéo comportant un mode “facile” auront tendance à vous juger, voire se moquer de vous (Wolfenstein: the new order, par exemple). Ce n’est pas le cas de Celeste, le jeu est profondément bienveillant envers le joueur et tentera de lui faire comprendre que nos échecs ne sont là que pour nous aider à avancer. Un message important que Celeste fait passer à merveille et où en ressortira heureux du voyage accompli.

boxart_final3_preview.0.png

 

Ce n’est pas par hasard si Celeste s’est retrouvé au milieu des mastodontes comme God of War ou Spider-Man au prétendant au jeu de l’année. En plus d’être un plateformer de qualité et exigeant, il apporte aussi un sous texte fort qui donne un sens à nos actions accomplies. Une grosse pépite (ou fraise) du jeu-vidéo indépendant comme on aimerait en voir plus souvent et un véritable tour de force de ses développeurs.

PlusMoins
Un level design soignéRien à déclarer
Un challenge au rendez-vous
Une OST envoutante
Une narration forte

Retrouvez ce jeu au meilleur prix chez notre partenaire, GoCleCD.fr

Tags

Partagez sur

Vertigoh

"Tell me his name again? Vertigoh! Je suis gamer depuis près de 20ans. J'ai trois passions dans la vie: la musique, le cinéma et le jeu vidéo, j'espère donc vous faire partager ma passion au fil de mes articles sur différents sujets! à plus tard sur le site ou le discord!

Vous aimerez sûrement ces articles...

Réactions sur l\'article “Celeste - Game Award du jeu indépendant 2018”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *