Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups ! Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups !
Hidetaka-Miyazaki-FromSoftware-660x552

Hidetaka Miyazaki: A Soulsborne Story

Partagez sur

Le monde du jeu vidéo recèle d’histoires humaines incroyables. L’histoire de ces artisans qui sont en coulisses pour nous apporter un moment magique et inoubliable une fois leurs jeux entre nos mains. Ces femmes et ces hommes, qu’ils soient programmeurs, créatifs ou encore publicitaires, ont tous une histoire qui mérite d’être racontée. Aujourd’hui, penchons-nous sur un homme “sans ambition” qui est à l’origine d’une des plus belles success story de ces dix dernières années dans le jeu vidéo. Abordons Hidetaka Miyazaki et Dark Souls.

 

Une enfance bercée de littérature

Hidetaka Miyazaki est né à Shizuoka dans les années 1970. Issu d’un milieu très modeste, Hidetaka n’avait que peu d’ambition et se tourna très vite vers la lecture. Ses parents étant très pauvres, il devait emprunter ses livres à la bibliothèque locale. Très vite, l’enfant se trouva une fascination pour le genre de la fantaisie.

Hidetaka se retrouvait souvent devant des ouvrages européens et en anglais qui dépassaient son niveau de lecture de l’époque. Ne se laissant pas abattre, il se servait de son imagination pour combler les parties qu’il ne comprenait pas. C’est ainsi que le jeune Miyazaki développa son goût pour les narrations qui laissent beaucoup de place à la créativité et la réflexion. Élément qui deviendra important dans ses futures créations à la narration si particulière.8314929977_36b1d58cf6_o_0

Dans cette lignée, le jeune homme se tourna très vite vers les “livres dont vous êtes le héros” comme “Sorcery!” de Steve Jackson et les jeux de rôle papier comme Dungeons and Dragons.

Devenu adulte, Miyazaki sortit diplômé de sciences sociales de l’université de Keio et fut engagé en tant que comptable chez Oracle, multinationale d’informatique. Manquant toujours d’ambition (comme il l’a précisé lors d’une interview pour theguardian), Hidetaka se contenta d’un travail honnête et avec un bon salaire à la clé.

 

Un jeu qui a tout changé

Un événement, un jeu vidéo, marqua un tournant dans la vie de Hidetaka Miyazaki, Ico de Fumito Ueda. Découvert grâce à un ami d’enfance, le jeu bouleversa et fit naître la fibre créative de Miyazaki. Une envie de plus en plus pressante de créer son propre univers, son propre jeu. Suite à cela, il prit la décision difficile d’abandonner son poste, pourtant confortable chez Oracle. Malgré les regards de ses anciens collègues pour qui ce genre de poste est à garder jusqu’à la retraite, Miyazaki était décidé à changer de voie.

Un homme nouveau était né, ampli d’ambition et de soif de créer. Mais il fallait qu’un studio de jeu vidéo veuille bien de lui, une personne n’ayant pas, de prime abord, les compétences que ce domaine requiert ainsi que n’étant plus dans la fleur de l’âge.

From Software

C’est finalement chez From Software, studio connu pour la série des Otogi, King’s Field ou encore Armored Core qu’Hidetaka Miyazaki fera ses débuts en tant que simple programmeur avec l’opus Armored Core: Last Raven.

demonssoulsclose-1548260394A l’époque, chez From Software, un jeu se trouve en grande difficulté et attire l’attention de Miyazaki. En effet, ce titre est un jeu d’action dans un univers de fantaisie, ce jeu n’est autre que le futur Demon’s Souls. Hidetaka Miyazaki propose de reprendre ce projet dont personne ne veut plus.

Demon’s Souls sorti donc en 2009 avec à sa tête Hidetaka Miyazaki. Une légende était en marche, silencieuse, tant le public bouda le jeu dans un premier temps. Les ventes étaient minces et le jeu intéressait peu. Mais le projet semblait tellement perdu pour From Software que, probablement, le voir sortir était déjà une victoire pour eux. Ils confièrent donc un second projet à Miyazaki. Alors qu’un succès d’estime naissait pour Demon’s Souls, Hidetaka Miyazaki et son équipe lançaient le projet Dark Souls. Projet qui allait le mener à la tête de From Software et faire de lui l’un des noms les plus connus du jeu vidéo japonais.

Hidetaka Miyazaki

Le père des Souls, Hidetaka Miyazaki

Se pencher sur la vie d’Hidetaka Miyazaki est la première étape obligatoire pour décrypter son oeuvre tant son destin est lié à celle-ci. Les Soulbornes comme ils furent nommé après coup (contraction de Demon’s Souls, la trilogie Dark Souls, Bloodborne ainsi que Sekiro et prochainement Elden Ring) sont l’une des sagas qui a le plus modifié le paysage vidéo-ludique de la décennie dernière avec pour pierre angulaire Dark Souls…

Tags

Partagez sur

Vertigoh

"Tell me his name again? Vertigoh! Je suis gamer depuis près de 20ans. J'ai trois passions dans la vie: la musique, le cinéma et le jeu vidéo, j'espère donc vous faire partager ma passion au fil de mes articles sur différents sujets! à plus tard sur le site ou le discord!

Vous aimerez sûrement ces articles...

Réactions sur l\'article “Hidetaka Miyazaki: A Soulsborne Story”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *