Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups ! Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups !
Shin Megami Tensei V - artwork

Shin Megami Tensei V – une saga mythique à l’épreuve

Annoncé en 2017, Shin Megami Tensei V a disparu des radars pendant plusieurs années avant de revenir sur le devant de la scène il y a quelques mois. Depuis, Nintendo a multiplié les annonces et les trailers pour ce RPG post-apocalyptique dont la sortie est prévue le 11 novembre 2021. Un évènement dont nous vous proposons de décrypter les enjeux pour cette licence si particulière.

 

Dans l’ombre de Persona

Atlus a le vent en poupe. La société à l’origine de la licence Shin Megami Tensei vient d’annoncer des ventes records pour ses différents jeux. Persona 5 Royal s’est écoulé à environ 1,8 million d’exemplaires (soit plus de 4,5 millions de ventes au total pour Persona 5), Persona 5 Strikers a atteint 1,3 million d’exemplaires tandis que Persona 4 Golden a fait une entrée remarquée sur PC avec 900 000 jeux vendus.

Persona se porte donc très bien et il est peut-être enfin temps que ce succès profite à la licence dont Persona est issue : Shin Megami Tensei (SMT pour les intimes). En effet, Persona est en réalité à la base un spin-off de SMT et les deux séries partagent donc leur affinité pour les panthéons démoniaques, les univers un peu sombres et les sorts aux noms cryptiques (Agi, Bufu, Zan et tous les autres).

Persona 5 Cast

Persona 5 est le jeu estampillé “Shin Megami Tensei” le plus vendu depuis le début de la saga.

 

L’heure de gloire pour Shin Megami Tensei ?

Atlus et Nintendo comptent bien capitaliser sur le succès de Persona pour mettre la lumière Shin Megami Tensei V, un jeu entièrement exclusif à la Switch. En témoigne la sortie du remaster de Shin Megami Tensei III Nocturne au mois de mai dernier sur PS4, PC et Nintendo Switch. Réputé pour sa difficulté et son univers singulier, ce titre s’est peu à peu forgé une aura assez particulière dans le monde du J-RPG et le cinquième volet de la franchise mais reste encore aujourd’hui un titre de niche.

Il en va de même pour Shin Megami Tensei IV, sorti en 2014 sur 3DS. Si les critiques avaient été plutôt bonnes, il fut difficile pour le jeu de tenir la dragée haute aux hits de l’époque tels que Dark Souls II ou Dragon Age Inquisition.

Pour la première fois avec Shin Megami Tensei V, la licence bénéficie d’une exposition sans pareil. Les annonces autour de SMT V se sont donc succédé depuis plusieurs mois jusqu’au au Nintendo Direct de l’E3 ou le titre a eu le droit à un long trailer avec de longues phases de gameplay et une date : le 11 novembre 2021. Alors que la Nintendo Switch continue de battre des records de vente, la popularité de la franchise pourrait enfin exploser.

 

Dis donc Jamy, c’est quoi SMT ?

Pour expliquer Shin Megami Tensei, on pourrait dégager trois caractéristiques récurrentes. Tous les jeux de la saga sont des RPGs de type Dungeon Crawler (environnements labyrinthiques truffés d’ennemis). Tous se déroulent dans un univers sombre et post apocalyptique. Tous proposent des combats au tour par tour auquel nous prenons par avec des démons que nous devons recruter au fur à et mesure.

Ces démons sont issus aussi bien du folklore japonais, que de la mythologie grecque, des légendes nordiques ou même de la Bible. Et Il faut bien admettre que se battre aux côtés de Thor, Belzébuth et Dionysos, ça a de la gueule. D’autant plus que vous pouvez les fusionner pour obtenir des démons encore plus puissants.

Les premiers démons furent créées par Kazuma Kaneko et bénéficient d’un design très particulier qui mélange la liturgie des religions et une animation japonaise un brin rétro. Depuis Masayuki Doi et Shinji Takata ont repris la main sur les démons de la licence en tentant de respecter au mieux la patte du maître. L’autre nom que l’on associe souvent à SMT est Shoji Meguro, compositeur attitré de la série mais aussi de Persona. N’espérez pas pour autant trouver des thèmes soul ou jazzy dans Shin Megami Tensei V. D’après les extraits entendus dans les trailers, le rock progressif et l’électro seront à l’honneur comme le veut la tradition SMT.

Shin Megami Tensei V

Dans Shin Megami Tensei V, vous êtes un lycéen ordinaire dans la ville de Tokyo. En rentrant de l’école, quelque chose d’inattendu survient sur votre trajet et vous êtes transportés dans un autre monde. Une version dévastée et post-apocalyptique de Tokyo s’étend devant vous sous le nom de Da’at. Les démons grouillent et le chaos est omniprésent. Un étrange personnage du nom d’Aogami vous propose alors de fusionner avec lui pour devenir un Nahobino, un être maudit mais doté de pouvoirs capables de détruire les démons. Sous cette nouvelle forme, vous allez devoir percer le mystère de ce monde, pactiser avec les démons et accomplir votre destinée.

 

Un formule bien rodée

Ce point de départ est un classique de la série que l’on retrouve aussi bien dans le premier volet que dans le troisième avec des variations. Les différents trailers du jeu font également référence à la possibilité de choisir un camp et donc à de possibles embranchements. Dans SMT III encore, la génération d’un nouveau monde pouvait varier en fonction de la philosophie que vous décidiez d’embrasser au fil de vos rencontres. Shin Megami Tensei V semble donc fortement s’inspirer du troisième volet de la saga avec des graphismes plus modernes, des combats plus dynamiques et une mise en scène grandiose. Les deux titres sont d’ailleurs les seuls titres numériques de la série à se jouer à la troisième personne et non en vue subjective.

Les habitués retrouveront également le système de combat Press Turn emblématique de la série et repris en partie dans Persona. Lors de ces affrontements au tour par tour, vous disposez d’un tour d’action par personnage. Si vous attaquez l’ennemi avec un élément correspondant à sa faiblesse ou que vous réalisez un coup critique, vous gagnez une action supplémentaire. Si vous ratez votre coup et le touchez avec un élément qu’il bloque ou absorbe, vous perdez un tour.

Shin Megami Tensei V - Combat

De plus, la méta du jeu est avant tout basé sur le buff de vos personnages et le débuff des adversaires, en général bien plus puissant que vous. Ces paramètres donnent aux combats une vraie dimension tactique et on espère que ce SMT V proposera des affrontements aussi relevés que ces prédécesseurs.

 

Shin Megami Tensei V : un héritage remis au goût du jour

Si ces éléments seront de la partie dans Shin Megami Tensei V, les images de gameplay montrent des combats beaucoup plus spectaculaires et des zones de jeu beaucoup plus vastes avec, pour la première fois, des démons présents sur l’aire de jeu et non uniquement dans les combats comme c’était le cas dans les autres épisodes. Dans le désert d’un Tokyo dévasté, le sentiment d’apocalypse n’a jamais été aussi vibrant dans un SMT. La série semble être dans les meilleures conditions et a enfin l’occasion de briller au sein d’un catalogue Switch souvent critiqué sur son manque d’exclusivité. Nous verrons au mois de novembre si la prophétie démoniaque s’accomplit enfin.

Tags

Partagez sur

Sgtkabukimen

Prêtre gamer du Soleil Levant depuis deux décennies, j’aime manier la gunblade, le megabuster, et le fouet pour faire des passes d’armes avec des Cyborg Ninja Vampire dans les ruines de Neo Tokyo. Je délaisse de temps en temps mon cher Japon pour me livrer aux joies du jeu indépendant et exterminer des hordes d’aliens avec l’unité XCOM.

Vous aimerez sûrement ces articles...

Réactions sur l\'article “Shin Megami Tensei V - une saga mythique à l’épreuve”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *