Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups ! Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups !
LegendsofRuneterra

Legends of Runeterra – Le guide pour créer son deck

Nous vous en parlions en début de semaine dernière, Legends of Runeterra, le jeu de cartes officiel de League of Legends est désormais disponible sur PC et mobile. Peut-être était-ce le moment pour certains d’entre vous de plonger dans l’immense univers des TCG (Trading Cards Game).

Après quelques heures de jeu vous êtes sûrement parti à la recherche d’un nouveau deck afin de montrer à votre entourage que vous êtes le roi des cartes. Vous avez donc sûrement dû rencontrer des termes et des noms de deck étranges auquel vous ne pigez rien. Si c’est le cas, ce petit guide est fait pour vous puisque nous allons faire un tour d’horizon des 5 types de decks les plus répandus dans Legends of Runeterra. Ce sera aussi l’occasion pour nous de proposer des decks faciles d’accès en début de jeu.

 

Quelques restrictions !

Avant de commencer les explications, il faut savoir que la construction de deck n’est pas totalement libre. Legends of Runeterra a la particularité d’attribuer des régions à ses cartes. Une différence qui se retrouve notamment dans la structure du deck puisque seules deux régions sont autorisées. Lorsque vous aurez choisi deux cartes de différentes régions, celles-ci détermineront quelles seront les autres cartes autorisées. D’autre part, votre paquet de cartes ne peut contenir plus de six exemplaires de champions.

Le deckbuilding de Legends of Runeterra est très accessible

Le deckbuilding de Legends of Runeterra est très accessible

 

Les types de decks

Maintenant que les choses sont claires, voyons quels sont les types de decks que l’on peut retrouver au sein du jeu.

  • Le « Contrôle » : C’est le deck qui tient sur la longueur. Il est souvent composé de cartes dont le coût est élevé (7 ou + points de mana). C’est grâce à elles que vous achèverez votre ennemi puisque ce sont souvent des cartes très puissantes disposant de beaucoup de dégâts et de points de vie. Votre but est donc de contrôler un maximum le board durant les premiers tours afin de préserver au maximum les PV de votre Nexus.
  • Le « Midrange » : Plutôt basé sur le milieu de partie avec des cartes d’un coût moyen (4, 5, 6 de mana), il est souvent synonyme d’équilibre entre le contrôle et l’aggro. C’est le deck le plus polyvalent.
  • L’ « Aggro » : Donne tout sur le début de partie mais s’essouffle par la suite. Contrairement au contrôle, celui-ci enchaîne beaucoup de cartes dont le coût est assez faible (1, 2, 3 de mana) afin d’avoir un board toujours rempli de beaucoup d’adeptes. Toutefois, il est très vulnérable aux dégâts de zone. L’objectif est d’infliger des dégâts directs au Nexus en évitant un maximum les défenseurs. Il semble assez facile mais que nenni. Celui-ci est assez complexe à maîtriser parfaitement puisqu’il vous faudra un certain temps de jeu avant de savoir comment bien gérer votre board.
  • Le « Combo » : Très simple à comprendre. Il faut infliger un maximum de dégâts en un tour. Cela implique donc d’avoir les bonnes cartes en main. Il vous faudra alors piocher beaucoup de cartes et gérer au mieux leur synergie. C’est un deck souvent accompagné de beaucoup de sorts ou bien d’adeptes permettant de donner un coup de boost à vos cartes.
  • Le « Burn » : Comme son nom l’indique il vous faut brûler des cartes. Comprenez par là qu’il faut écouler votre deck un maximum et toujours piocher pour tourner autour d’une mécanique bien particulière. L’ajout de la région Bilgewater a notamment intégré le mot clé « profondeurs » qui boost les stats de certaines cartes lorsqu’il ne reste que 15 cartes dans votre pioche. Les decks burn semblent alors coller parfaitement à cette mécanique.

 

Quelques exemples de decks pas chers !

Un code accompagne chaque deck afin que vous puissiez les importer facilement sur votre compte. Vous pourrez aussi voir très facilement qu’il y a des cartes manquantes et les acheter par la suite grâce aux fragments récupérés in-game.

Contrôle – Dernier souffle Freljord/Iles Obscures

Code : CEBAEAIFFAYACAIBAMBAOAIFBMOSEKZRGU5AMAIBA4KBMHREFIBAGAIBBETSSAQBAUATM

Capture

Ce deck se base sur des cartes derniers souffles pour toujours garder l’avantage sur le board. N’ayez pas peur de défendre votre Nexus et de sacrifier quelques adeptes. Vous disposez aussi de plusieurs sorts pour vous soigner ou pour faire des dégâts de zone et ainsi parer le potentiel deck aggro de votre adversaire. Les champions Braum et Elise sont présents pour assurer une pression en début de partie tandis que Tryndamere sera là pour infliger de gros dégâts passé le tour 8.

Midrange – Elite Zed/Garen

Code : CEAQQAIAAECAMFBCEQTTMAQFAEAAGCYSDUXQEAICBENACAQBAADQY

Deck Midrange Budget

Ici, vous trouverez un deck basé sur la synergie des cartes appelé Elite. Ce sont pour la plupart des adeptes avec de très bonnes statistiques et un faible coût. Le sort “Pour Demacia !”, créé par le “Sergent du Détachement”, vous sera utile dans l’objectif de vous débarrasser de très grosses cartes ennemies ou bien pour attaquer les derniers points de vie de votre adversaire. Maintenant que vous connaissez la signification du Midrange, vous savez que votre pic de puissance sera présent à partir du tour 3/4. Zed et Garen sont aussi de la partie. Ils sont très faciles d’utilisation et peuvent vous donner un petit coup de pouce dans certaines situations.

Burn/Aggro – sans champion

Code : CEBQEAQDAMCAIAIECETTINQHAEBQEDAPDYSSQLYAAEAQCBA7

Burn Aggro Budget

Dans Legends of Runeterra, on peut se passer des champions et ce deck Burn/Aggro en est le parfait exemple. C’est un des meilleurs decks du moment. Il faut savoir que lors du choix de votre main de départ, votre but est d’avoir un maximum de cartes à 1 de mana et de ne laisser aucun répit à votre adversaire. Mais comme avec tout deck Aggro, passé le tour 4, il sera difficile de gagner la partie. En somme, ne tardez pas et attaquez les PV du Nexus ennemi le plus rapidement possible.

Ces trois decks présentés devraient pouvoir vous aider à faire vos premiers pas dans le mode classé grâce à un ensemble de cartes économiques mais tout à fait fonctionnelles.

Sources : Breakflip.com et Mobalytics.gg

Tags

Partagez sur

Guii_

Hey ! Moi c'est "Guii", le p’tit dernier en date. Toujours présent pour vous faire partager ma passion et ma bonne humeur. Le jeu vidéo fait partie de ma vie depuis ma plus tendre enfance. Il représente pour moi une des formes d’art les plus complètes, capable de rassembler plusieurs domaines tels que la musique, l’écriture, l’animation…et le game design. The Last of Us et Journey sont les deux jeux qui m’ont le plus marqué. J’aime aussi suivre l’Esport et notamment celui de League of Legends. Je vous souhaite à tous et toutes de passer un bon moment sur Jeu.video !

Vous aimerez sûrement ces articles...

Réactions sur l\'article “Legends of Runeterra - Le guide pour créer son deck”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *