Sign in to follow this  
  • entries
    3
  • comments
    4
  • views
    1407

About this blog

Je vais partager ici quelques tests de jeux que j'ai pu jouer et/ou finir, que ce soit sur PC, consoles de salon ou portables.

Entries in this blog

Ephrem

header.jpg?t=1447353422

  • Disponible sur : PC / Ps3 / 360
  • Sortie : Septembre 2011 (Test datant de la sortie)
  • PEGI : 18
  • Langue : Français
  • Type de jeu : Action
  • Durée de vie : entre 6 et 9 heures
  • Note personnelle basée sur le prix de vente actuel : 15 sur 20 euros
  • Trailer : https://www.youtube.com/watch?v=5zhGQqJu7BQ

 

Vous n’êtes pas les soldats d’une simple armée, vous êtes les meilleurs éléments génétiques de votre chapitre. Sélectionnés, créés, élevés, entraînés pour servir votre Empereur Dieu, détenteur du pouvoir sur l’Imperium. Hérétiques, peaux vertes, membres du Chaos sont nos ennemis, et vos proies. Si vous ne revenez pas couverts des pieds à la tête en passant par le bolter des entrailles de vos ennemis, c’est que vous n’avez pas réalisé ce pour quoi vous êtes là. Le ronronnement de votre épée-tronçonneuse rythmera les battements de votre cœur, jusqu’à votre mort.

6d369054bcb645dbb7f479250c169668.jpg

L’univers le monde et tout le reste

Des millénaires d’histoire, 10.000 ans que l’empereur gouverne les milliards de planètes de l’Imperium depuis son Trône d’or sur Terra. Les peuples vivants entre enfer de guerre et paisible paradis selon leur planète. Vous, votre seul objectif, trucider les ennemis de l’empire à coups de Bolters lourds, épées-tronçonneuses, haches énergétiques et autres joyeusetés qui vont devenir vos seuls amis.

L’univers est directement tiré du jeu de figurine éponyme du même nom où les différentes armées s’affrontent sur les champs de batailles des magasins, des associations, ou chez un ami s’il y a assez de place, les Space Marines n’étant qu’une « race » que vous pouvez jouer, d’autres armées que l’on peut citer et qui sont présentes dans le jeux vidéo sont les Gardes impériaux, « Militaires » de l’Impérium n’étant pas comme les Space Marines nés pour servir mais des engagés des différentes planètes ; les Orks, peaux vertes que tout le monde connais ; ainsi que les membres du Chaos qui sont de plusieurs types, les hérétiques, les Spaces Marines du chaos, et autres démons.

Ici vous incarnez le capitaine Tidus envoyé avec une partie de son escouade pour éradiquer la menace des Orks qui attaquent le monde-forge de Graia, malgré la résistance de la Garde impériale, les peaux vertes repoussent les lignes et s’avancent dangereusement vers le Manufacturum, là où les meilleures technologies de l’Impérium se trouvent. Bien sûr cette mission ne sera pas aussi facile qu’il n’était prévu, les plans des Orks n’étant pas ceux que votre commandement pensais, et les membres du Chaos s’invitant pour leurs « propres » desseins, détruire ou assujettir l’humanité.

Qu’en est il du jeu en lui même ?

Un graphisme qui manque malheureusement de détails dans les décors, certainement dut au fait qu’un passage d’un jeu de figurines à un jeu vidéo qui demande une mise à l’échelle rend certaines textures modélisées comme coupées au couteau, bien heureusement le gameplay est proche d’un « Gears of War »-Like, vue à la troisième personne, les contrôles sont intuitifs pour peu que l’on soit habitué à ce type de jeux, sur PC il est possible de brancher une manette de Xbox360, une bonne avancée à été apportée en ce qui est du combat au corps à corps, car les bolters lourds seuls ne servent à rien, un bouton étant utilisé pour l’arme principale sélectionnée, un autre étant pour l’arme de corps à corps, ce qui permet d’enchainer les différentes attaques très facilement, et il devient très plaisant de sniper quelques ennemis avant de foncer dans le tas armé de la toute nouvelle masse énergétique que l’on vient de nous envoyer.

standard_SpaceMarine_2011-09-22_22-20-59

Pour la vie, l’éditeur à voulu forcer le joueur à ne pas rester à distance, dans ce titre il ne suffit pas de rester à couvert derrière un mur (ce qui n’est d’ailleurs pas possible dans ce jeu), votre vie (barre rouge), se recharge par le biais de prises au corps à corps ou grâce à une technique spéciale activables (le « U » ou Omega renversé), cette technique, en plus de remonter la vie, permet d’améliorer la visée et ainsi que les dégât. Une autre jauge est à prendre en compte, celle si précieuse de l’armure (barre dorée autour de la vie) qui se recharge quand vous n’êtes pas dans le feu de l’action, et qui prend les dégâts à la place de votre vie tant qu’elle n’est pas vide.

Les modes multi-joueurs sont assez classiques, du team deathmatch en passant par le contrôle de positions opposant membres des Space Marines et Space Marines du Chaos, on pourra également affronter des hordes de peaux vertes en équipe de quatre. On sera heureux, pour certains, de pouvoir personnaliser nos petits soldats d’un point de vue armure et équipement, éléments que l’on gagne par niveau en jouant et en effectuant des actions mini-succès dans le mode multi-joueurs (tuer des ennemis en les touchant avec des armes différentes, faire des séries de frags, etc…)

Concluons

Un titre qui contient quelques défauts qui peuvent rebuter à première vue, mais qui vaut le coup grâce à une prise en main rapide, d’autant plus si vous êtes amateurs de l’univers, seules deux vrais ombres au tableau, des graphismes pas toujours avantageux au niveau de certains décors, et un contenu téléchargeable payant pour le multi-joueurs qui peut déranger, des armes et éléments d’armures (uniquement des skins) qui ne sont pas déblocables autrement, mais plus dérangeant est l’obligation d’achat pour avoir de nouveaux modes de jeu.

Quelques captures du jeu

Warhammer%2B40k%2Bspace%2Bmarine%2BPC.jp 4.jpg maxresdefault.jpg 1317482788-warhammer-40k-space-marine--p warhammer-40-000-space-marine-playstatio

Ephrem

zero-time-dilemma-featured.png

Fiche technique

Disponible sur : PC (Steam) / PsVita / 3DS

Langue : Japonais / Anglais (Audio et sous titres)

Type de jeu : Visual-Novel / Puzzle-Game

Durée de vie : entre 20 et 25 heures

Note personnelle basée sur le prix de vente : 37 sur 40euros

Trailer : https://www.youtube.com/watch?v=Auxsi71SeRk

 

Présentation du jeu

Scénario officiel avec une traduction approximative de ma part : 31 décembre 2028, désert du Nevada. Neufs personnes vivent une expérience depuis cinq jours dans le complexe Dcom. Durant le sixième jour, ils découvrent qu'ils viennent d'être enfermés dans des salles de confinement, un bracelet noir accroché à leur poignet gauche. Un personnage mystérieux portant un masque apparaît devant eux, exigeant qu'ils jouent au "Decision Game". "Vos vies, la mienne et la race humaine sont dans la balance." Transportés dans un bunker souterrain, ils sont divisés en trois équipes et dans des zones séparées. Quelle équipe va réussir à rester en vie ? Le destin du reste de l'humanité dépend de leurs décisions !

Système de jeu : ce titre se compose de deux "phases" différentes, celle très visual-novel où vous allez tout simplement lire, et lire, et lire des pavés de texte d'où l'intérêt de savoir lire anglais, il arrive assez souvent que vous ayez un choix à faire quand aux actions de vos personnages (on y reviendra) il y aura aussi plusieurs phases d'"escape room", le concept est relativement simple, il faut trouver comment sortir de la pièce dans laquelle vous êtes enfermés en résolvant des énigmes d'un autre niveau que celles proposées dans les jeux de ce bon Professeur Layton, ces énigmes sont plutôt du type "brancher des câbles dans un meuble pour ouvrir un tiroir contenant une clé permetant d'ouvrir un coffre fort contenant un papier avec un code qu'il faudra rentrer dans un ordinateur qu'il aura fallu préalablement alimenter en électricité en immergeant ses cables d'alimentation dénudés dans de l'eau qu'il faudra elle même électrifier", si vous êtes un peu perdu en lisant ces quelques lignes, c'est tout à fait normal, c'est le concept du jeu.

Règles du jeux : Pour sortir de ce complexe infernal, il faut 6 mots de passe, 1 mot de passe est donné pour chaque personne décédée dans ce "jeu".

Vous l'aurez compris, il y aura un certains nombre de morts, et parfois vous verrez plusieurs fois le même personnage mourrir.... Je m'explique.

 

Capture 1 : Écran de sélection de scène                                    Capture 2 : Arbre de décision

Dans les faits, vous jouez alternativement chaqu'une des équipes, ou plutôt le "chef" de chaque équipe. Cependant, l'histoire ne se joue pas du tout de façon linéaire, vous devrez sélectionner la séquence que vous voudrez jouer sans pour autant savoir où elle se situe dans le temps (Voir capture 1). Il ne vous est donc pas possible de savoir à l'avance si la scène que vous allez jouer se situe avant ou après celle que vous venez de jouer, ou même si le choix que vous avez fait dernièrement va avoir une incidence sur la trame d'histoire que vous jouez.

Car ce jeu, tout comme son prédécesseur "Virtue's last reward" et certainement le premier Zero escape que je n'ai pas encore fait, dispose d'un aperçu de l'arbre de décisions, vous montrant toutes les scènes du jeu que vous pourrez jouer, vous aurez également la possibilité à tout moment de revenir sur chaque scène déjà vue (Voir capture 2).

Dans ces conditions, chaqu'une de vos décisions aura une conséquence sur la vie ou la mort d'un ou plusieurs personnages, l'un des premiers choix est de choisir contre quelle équipe vous votez, si une équipé récolte 2 votes, ses membres sont sacrifiés tout simplement. Ce qui fait que vous allez souvent revenir sur vos choix pour voir ce qu'il se passe en changeant d'avis, et ainsi débloquer de nouvelles scènes à jouer pour progresser dans l'histoire et peut-être mieux la comprendre.

Avis personnel

Ce jeu, et cette série, fait parti de mon top des jeux que j'ai pu jouer, je trouve l'intrigue plus qu'excellente pour autant que l'on aime un peu se casser la tête sur les théories de voyage dans le temps, le système de jeu est assez simple, soit on lit, soit on trouve la façon de sortir de la pièce. J'ai personnellement fini le jeu en 23 heures environ, ce qui fait selon moi une très bonne durée de vie sur un jeu comme ça, et après chaque scène finie, j'avais envie d'en voir une autre pour essayer de comprendre l'histoire entière, de savoir si mes actes avaient des conséquences. Il n'y a qu'une scène où j'ai regardé une solution pour sortir de la salle car je la trouvais trop complexe et je ne voulais pas trop me casser la tête dessus.

Je l'ai fait sur 3DS personnellement, car j'avais fait le précédent sur cette même console et que je joue principalement dans les transports, mais la version PC semble être la meilleures niveau qualité d'image, la version vita étant un bon compromis entre la qualité d'image et la portabilité.

Si vous aimez les jeux à énigmes et les visuals-novel, foncez tout simplement, attention je le rappel, ce jeux n'est pas en français mais en sous titré anglais.

Quelques captures

latest?cb=20160420091740 ZTD-Game-Intro-PV_06-09-16.jpg zerotimedilemma_01.jpg zero-time-dilemma-vita-3.png Slack-for-iOS-Upload-5-620x351.jpg large.jpg

Sign in to follow this