Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups ! Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups !
demake death stranding

Les demakes, c’est dans la vieille console qu’on fait les meilleurs pixels

Partagez sur

A l’heure des remasters parfois un peu fainéant et la course aux jeux nouvelle génération, nos vieilles consoles sont parfois délaissées… Eh bien pas forcément ! Une pratique nommée “demake” est apparue, cette dernière consiste à adapter un jeu sur un support antérieur à sa sortie.

Si ce mot a été très utilisé lors de l’ubiforward pour critiquer le reveal de Prince of Persia, les demakes n’ont pas pour ambition de constituer une insulte envers un remake un peu fainéant. Laissez-moi vous parler du noble art qu’est le demake.

 

Une contrainte qui apporte de la liberté

La pratique ne date pas d’hier et consiste à adapter un jeu sur un support antérieur à la sortie du titre. Ainsi, les demakes s’attaquent aux licences les plus connues pour les adapter sur un système avec plusieurs contraintes. En gros, on fait du vieux avec du neuf et un peu de folie. Adeptes de gros pixels, vous serez servis ! Ces jeux ou plutôt ces bribes de jeux (on y reviendra) sont exclusives au PC, navré pour les consoleux. ces demake sont trouvables en téléchargement ou jouables directement sur navigateur, tapez donc votre licence favorite à côté du terme “demake”, vous devriez trouver votre bonheur. Longtemps réservé aux gamejam, c’est lors de ces événements qu’il s’est développé pour finalement débarquer sur le net.

Capture

TF2 comme vous ne l’avez jamais vu

Ainsi, les exemples sont nombreux : Hollow Knight sur Pico 8 rebaptisé Low Knight ou encore Zelda Breath of the Wild sur Game Boy Color. Les demakes permettent parfois de s’affranchir du genre de la licence qu’ils déconstruisent. L’exemple le plus frappant reste le demake de God of War nommé Deity of Hostility qui est en fait un jeu textuel plus proche de king’s quest sans graphisme que le dernier épisode du barbu chauve de chez Sony. Ainsi, les contraintes des différents systèmes permettent de s’approprier les œuvres pour en faire quelque chose de nouveau, même si ces cas restent assez rares dans le monde des demakes.

zelda

Oui oui, c’est bien le GOTY 2017

 

Simple artwork ou véritable jeu ?

bootleg_bash_sample_sprites_by_moosader_d1jxo1n-fullview

Le casting de Bootleg Bash, ça vous dit quelque chose ?

C’est lors d’une autre énième exploration de mon fil d’actualité sur Twitter que j’ai découvert les demakes avec Bootleg Bash qui parodie super smash bros sur ordinateur. Le résultat n’est pas très brillant et se présente plutôt comme une parodie un peu irrévérencieuse. Pourtant, il s’agit d’un pan essentiel du demake : la parodie. Les demakes sont majoritairement constitués de courtes séquences ou de démo qui laissent imaginer un potentiel produit. Maintenant bien ancrés dans la culture internet, les jeux les plus récents sont démakés comme le montre cette vidéo de Fall Guys !

Malheureusement, beaucoup de ces projets ne restent qu’à l’état d’artwork ou de petite vidéo. En effet, les demakes sont indépendants. Les créateurs et créatrices sont rarement plus de cinq sur un même projet. Ainsi, les demakes jouables sont généralement constitués de courtes séquences de gameplay. Néanmoins on peut parfois tomber sur des jeux avec une véritable ambition comme le jeu de Team Fortress 2 en 2D qui comporte des mods et surtout un multijoueur en ligne.

tf

Pour arriver à leur fin, les demakeurs font feu de tout bois et utilisent absolument tous les moteurs et logiciels possibles et imaginables : Pico 8, RPG Maker ou encore le Doom engine… Tout y passe. On se limite surtout à la 2D pour le moment et les rares tentatives de demakes en 3D sont quasiment introuvables, seuls restent quelques modèles assez peu convaincants et pourtant la magie opère !

 

Des idées pour le futur du jeu vidéo ?

Même s’ils sont le plus souvent des démos ou des mini jeux, les demakes m’ont poussé à réfléchir sur l’avenir du jeu vidéo. Il faut tout d’abord aborder la question du point de vue des éditeurs. Ces derniers ne sont pas très friands de laisser leur licence être utilisée par des développeurs fan. D’ailleurs, s’ils gagnent trop de visibilité, ils sont souvent supprimés. Ce genre de procédé restant tout de même assez confidentiel, il est rare d’assister à des débordements commerciaux mettant en cause un demake. Cette contrainte supplémentaire force les développeurs à se tourner vers la parodie ou des jeux moins connus.

Néanmoins, la création de ces jeux fait germer en moi l’idée d’un retour sur les anciens supports qui pourraient recevoir de nouveaux jeux. Cela entretiendrait le patrimoine vidéoludique et permettrait des innovations de créations et de gameplay sur des consoles que les développeurs connaissent déjà que trop bien. Cette idée est utopique, il n’y aurait aucun intérêt pour l’industrie du jeu vidéo à un tel retour mais je me prends à rêver tout de même… Ces petits jeux ont l’avantage de faire entrevoir ces possibilités et c’est déjà pas mal ! De plus, la mode du “do it yourself” avec l’arrivée, dans un autre registre, de Dreams peut peut-être relancer les demakes et la volonté de réimaginer une franchise soi-même ou de simplement s’amuser !

 

Conclusion : une petite liste de demakes sympathiques

Pour conclure, les demakes sont variés et gagnent à être connus même si les véritables expériences vidéoludiques se font rares avec ce genre. Il ne faut pas se limiter aux graphismes qui ressemblent parfois plus à une bouillie de pixel qu’autre chose, en grattant un peu, la beauté du gameplay se fait voir ! N’hésitez pas à aller sur Itch.io pour trouver des tas de demakes. Enfin, pour vous remercier de m’avoir lu jusqu’au bout, voici une petite sélection de quatre demakes à faire si vous souhaitez tenter l’expérience !

Partagez sur

JeanThib

Après une Playstation 2 gagnée sur une obscure machine chez Leclerc à l'âge de 6 ans (quel background !) je n'ai plus vraiment lâché la manette... Élevé dans une famille très joueuse : jeux d'action, de stratégie, d'énigmes ou autres party game, tout y est passé ! Je suis également très féru de lecture et de tout ce qui touche à l'audiovisuel. Mes activités vaquent entre tenter de speedrunner du Céleste et finir les oeuvres de Maupassant. Joueur console mais Master Race d'ici peu, j'ai hâte de partager ma plume et mon engouement pour le jeu vidéo dans de futurs articles !

Vous aimerez sûrement ces articles...

Réactions sur l\'article “Les demakes, c’est dans la vieille console qu’on fait les meilleurs pixels”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *