Devenir Partenaire
Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups ! Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups !
P1010323

A la rencontre des Gamers : Frédéric Zolfanelli, acteur et streameur

Partagez sur

Après une interview d’Anne-Laure Jarnet, aussi connue sous le pseudo de Gaea, nous partons aujourd’hui à la rencontre d’un autre acteur de la série Noob dans cette nouvelle interview de la série A la rencontre des Gamers. Aujourd’hui, découvrez donc Frédéric Zolfanelli, connu sous les traits de Sparadrap le prêtre, que nous avons pu rencontrer lors de la 18e édition de Japan Expo.

Frédéric Zolfanelli

  • Peux-tu te présenter ?

Je suis Frédéric Zolfanelli et je joue, entre autres, le rôle de Sparadrap dans la web-série Noob.

  • Quels sont tes meilleurs souvenirs de tournage ?

Oh, ça commence cash !
J’aime beaucoup le final de la saison 2, j’avais adoré le faire. C’est le moment où Sparadrap se jette dans la crevasse pour détruire son bâton cheaté. A chaque fois qu’il se jette dedans, il perd un morceau aléatoire de son équipement, et il doit faire ça jusqu’à ce que son bâton disparaisse. A la fin, je me retrouve en caleçon et débardeur. Dans cette scène, on a voulu faire un clin d’œil au jeu Super Ghost & Goblins (ndlr ; un jeu d’action signé Nintendo, sorti originellement sur la Super Nintendo) dans lequel le chevalier finit en caleçon et débardeur s’il se fait toucher.

Après, il y en a eu tellement, ce serait trop dur de tous les nommer… Il y a des moments que j’ai aimé faire parce qu’ils étaient importants dans la série, par rapport au personnage comme quand Roxxana brûle les Smourbiffs de Sparadrap, ce qui a brisé le cœur de beaucoup de monde. Ou quand Sparadrap s’énerve sur Roxxana quand elle touche à Golgotha, ce genre de choses. Ce sont des moments de la série qui m’ont beaucoup plu.

  • Tu fais aussi énormément de streams et de vidéos, notamment sur des jeux rétros. D’où te vient cette passion du jeu vidéo ?

Frédéric Zolfanelli

Je pense que c’est depuis que je suis jeune. Cette passion vient des premiers amours sur console. C’est assez difficile à expliquer… Tu es jeune, tu es un enfant et on te présente une nouvelle technologie, une nouvelle façon de s’amuser et de jouer, un Atari, un Astram CPC 464… Et là, ce n’est pas vraiment une révélation, mais tu te dis que c’est super. Et ensuite, tu évolues avec le jeu vidéo, tu continues et tu joues. Tu aimes toujours autant, mais tu évolues avec les consoles au fur et à mesure des années. Et au final, tu te rends compte que tu approches de la quarantaine et que tu joues encore parce que tu aimes ça.

  • Et comment t’es venue l’idée de faire des streams ?

Je voulais me lancer dans autre chose que Noob, profiter de cette notoriété que j’avais avec la série pour partager ma passion. Et pour ça, rien de mieux que le stream ! Les gens viennent te voir, te regarder. Je trouvais ça sympa donc je me suis lancé !

  • Noob, c’est l’histoire d’une guilde très spéciale qui brave monts et marées dans un MMORPG. De ton côté, joues-tu à des MMORPG ?

Je vais te décevoir, mais je n’ai jamais joué à un MMORPG de ma vie ! Si j’y jouais, je pense que mon choix de personnage serait faussé par le fait que je joue un healer dans Noob, et ça fait un moment que je le fais, donc je pense que je prendrais cette classe. C’est la classe que je connais le plus, comparé aux autres.

  • Quels furent ton premier jeu vidéo et ta première plateforme de jeux ?

Je me rappelle avoir découvert le jeu vidéo chez mon cousin qui avait un Atari. On jouait à Pong, c’était sympa ! Ensuite, quelques années plus tard, mes parents m’ont offert un Amstrad CPC 464, c’était un ordinateur à cassettes. C’est le genre d’ordinateur où il te fallait 14 pages de programme pour faire un rond ! Et après, chez des amis, j’ai pu jouer à la NES. Comme ça me plaisait, mes parents m’en ont offert une, et voilà !

  • Quels sont tes jeux ou saga favoris et ceux ou celles que tu maudis le plus ?

J’adore les Castlevania. Le premier épisode a été l’un de mes premiers jeux sur NES donc je l’ai vraiment aimé et j’ai continué à aimer la série. Sinon je ne déteste pas de licence. Il y en a qui ne m’intéressent pas mais je n’en déteste aucune.

Frédéric Zolfanelli

  • As-tu eu de mauvais souvenirs sur quelques jeux, même si tu ne les détestes pas ?

J’adore la licence, mais quand le premier Resident Evil est sorti sur la PlayStation, ma sœur a effacé ma sauvegarde. J’étais dégoûté, j’étais presque à la fin ! (rires) J’ai dû tout recommencer, j’en ai bavé. Ce genre de souvenirs, tu es à la fin du jeu et ta sauvegarde est corrompue.

  • Et quel est ton meilleur souvenir lié aux jeux vidéo ?

J’en ai pas mal ! J’ai fait un live avec Hishimoto, le créateur de Double Dragon. Ca, c’est vraiment un très bon souvenir. J’ai aussi rencontré Kojima ! Je n’ai pas fait d’interview, mais je l’ai vu en vrai. Et à une Japan Expo, je suis passé à un mètre de Miyamoto, sans pouvoir lui demander une dédicace tellement j’étais tétanisé d’aller le voir ! Alors que j’avais apporté mon Super Mario Bros 3 pour le faire signer. Mais je n’ai jamais pu aller le voir. Il y a des gens comme ça, ils ont des auras.

  • Restons dans les souvenirs et les conventions ! Quel est ton meilleur souvenir de convention ?

C’est très compliqué comme question, ça aussi ! J’ai beaucoup de bons souvenirs, des conventions que j’aime plus que d’autres… Par exemple, j’aime beaucoup le TGS. Après, les premières Japan Expo qu’on a pu faire aussi ! On y projetait les fins de saison, devant 3000 personnes, c’était impressionnant. C’est aussi des super gros souvenirs.

  • Dans Noob, il y a pas mal de personnages féminins représentant des joueuses. Depuis plusieurs années, on en aperçoit de plus en plus dans la communauté du gaming. Que penses-tu de cette augmentation de joueuses ?

Frédéric Zolfanelli

C’est une bonne question, tu devrais la poser à Kayane ! (rires) (ndlr ; La question lui a d’ailleurs été posée, vous retrouverez très bientôt son interview !)

Je trouve ça bien ! Le jeu vidéo n’a pas été créé uniquement pour les hommes. Il y a beaucoup de femmes qui jouent, mais je pense qu’il y a aussi beaucoup de femmes qui ont joué. D’ailleurs, je pense qu’il y avait autant de joueuses que de joueurs à l’époque, mais elles n’étaient simplement pas sur le devant de la scène. Maintenant, grâce à des personnes comme Kayane ou Dina, je pense que les femmes sont beaucoup plus mises en avant. Je trouve ça très sympa, et il faut que ça continue.

Je pense qu’il y a aussi un avènement de la femme joueuse grâce aux streams. Il y a de plus en plus de streameuses, et je trouve ça très bien !

  • Que penses-tu de la représentation des femmes sur Twitch, Youtube, les tournois ou même simplement dans la communauté Gaming ?

Ça dépend de quelle représentation tu parles. Il y a les vraies joueuses qui jouent beaucoup et savent de quoi elles parlent. Après, tu as les joueuses qui vont avoir de gros décolletés et qui attirent le regard et leur communauté de cette façon.

Mais en compétition, elles sont aussi fortes que les hommes. S’il y a bien une chose où tout le monde est égal, je pense vraiment que c’est le jeu vidéo. Il faut toujours se méfier ! D’ailleurs, regarde Kayane. Elle nous éclate tous à Street Fighter ! (rires)

  • Que penses-tu de la vision -qui semble s’améliorer- du grand public sur les jeux vidéo ?

Je pense que les jeux vidéo ont toujours été acceptés. Simplement, c’est devenu un art à part entière. Ces dernières années, les jeux vidéo se sont transcendés. Ce sont devenus des films vidéoludiques avec des licences qui portent vers le cinéma comme Metal Gear ou Assassin’s Creed. Je pense que le jeu vidéo a toujours très bien fonctionné mais que maintenant le cross-média l’entourant intéresse plein de monde, et plus de personnes. Je trouve ça bien !

  • As-tu des joueurs et des joueuses à conseiller à nos lecteurs ?

Je ne vais pas être objectif, mais je vais dire mes amis ! Kayane, Dina qui fait du Just Dance ou Carole Quintaine qui fait du stream et qui est une grosse joueuse ! Il y en a beaucoup… Damdam aussi ! Ce sont des personnes que je vous invite à regarder parce que, outre le fait qu’elles jouent bien, elles connaissent leur sujet, et c’est ça le plus important. On peut ne pas savoir jouer, tout le monde ne peut pas être pro-gamer dans un jeu. Mais tout le monde peut streamer. Si tu connais ton jeu, ça passe toujours.

  • As-tu des conseils pour des personnes souhaitant se lancer dans les streams ?

N’attendez pas énormément de retours au début. Faites ça par passion et amusez-vous ! Tentez de créer votre communauté, faites ça progressivement, ça viendra.

  • Où peut-on te suivre sur internet ?

Vous pouvez me suivre sur mes réseaux sociaux, Twitter et Facebook. Je stream sur ma propre chaîne, fred_of_the_dead. Pendant quelques temps j’ai aussi streamé sur ConnectEsport, et très bientôt il y aura d’autres streams avec de nouvelles personnes !

  • Un mot de la fin ?

Merci pour cette interview ! Si les gens ont envie de se donner les moyens, de se lancer, qu’ils foncent !

  • Et au final, étant en dehors de cette querelle, tu es plutôt Team Gaea ou Team Omega Zell ?

Team Omega Zell ! (rires)

N’hésitez pas à aller suivre Frédéric sur ses réseaux sociaux et à aller jeter un œil à ses streams !

Tags

Partagez sur

Gameuse Minstery

Bien le bonjour :) Moi c'est Minstery, administratrice, journaliste et streameuse sur jeu.video ! Principalement joueuse PC, je touche un peu à tous les styles de jeux, des FPS aux jeux de stratégie en passant par les MMORPG et les jeux de plateforme.

Vous aimerez sûrement ces articles...

Réactions sur l'article “A la rencontre des Gamers : Frédéric Zolfanelli, acteur et streameur”

  1. LordTenshikuroi dit :

    coucou encore un bon interview 🙂
    C’est toujours sympa d’avoir les conseils des pros =)
    quel es ton ressentie après les interview ?

    • Gameuse Minstery dit :

      Merci beaucoup 🙂
      Après les interviews j’ai toujours une grande montée de motivation et d’inspiration. Pouvoir échanger avec des personnes talentueuses et qui savent de quoi elles parlent te motive souvent pour tes projets 🙂
      Je suis aussi super contente d’avoir pu échanger sur le jeu vidéo avec des personnes qui ne sont pas d’abord connues pour ça. Les réponses sont vraiment intéressantes.

Laisser un commentaire